Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Adjamagbo: ‘Si le pouvoir pense détourner notre attention de l’essentiel, il se trompe’

Views: 36

La Coordinatrice de la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise ne comprend pas la « militarisation » de plusieurs villes du Togo dont Lomé, la capitale par le pouvoir de Faure Gnassingbé. Pour Brigitte Adjamagbo Johnson, il s’agit simplement d’une attitude d’un régime « fou, paranoïaque, obsédé » qui est prêt à décimer la population pour conserver au pouvoir. Mme Adjamagbo-Johnson a de nouveau dénoncé l’interdiction systématique des manifestations de la Coalition des 14 et les exactions des militaires sur les populations civiles. Le regroupement a d’ailleurs programmé des meetings sur le week-end pour remobiliser ses troupes.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Intervenant jeudi sur BBC-Afrique, Brigitte Adjamagbo-Johnson a indiqué qu’elle ne comprend pas « l’obsession du régime de Faure Gnassingbé » à organiser les élections sans les réformes.

La secrétaire générale de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) condamne une logique répressive du pouvoir qui cherche à museler l’opposition pour dérouler son agenda électoral.

« Nous sommes en plein dans la répression. On a l’impression que notre régime est devenu fou. Les exactions des forces de l’ordre et sécurité sur les populations sont devenues fréquentes. Presque toutes les villes du pays, y compris Lomé sont militarisées. Cela fait partie des problèmes que nous allons poser aux prochaines discussions », a déclaré Mme Adjamagbo-Johnson qui assure : « …si le régime pense qu’il crée ces problèmes pour détourner notre attention de l’essentiel, eh bien il se trompe ».

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Se prononçant sur le dialogue politique inter-togolais, toujours suspendu, la Coordinatrice de la Coalition de l’opposition déclare que « le régime de Faure Gnassingbé n’est toujours pas d’accord avec le retour à la Constitution de 1992 ».

« … Et selon le régime, il n’est pas question que Faure Gnassingbé quitte le pouvoir maintenant, ni en 2020 », a-t-elle ajouté.

Mme Adjamagbo-Johnson estime qu’il est nécessaire que le dialogue reprenne. Dans ce sens, elle appelle les Togolais à rester mobilisés et déterminés afin de retrouver leur constitution pour que se réalise « enfin » l’alternance politique au Togo.

A ce sujet, la Coalition des 14 partis annonce plusieurs meetings sur ce week-end à Lomé et dans sa périphérie pour poursuivre son opération de remobilisation de la population. Ces manifestations sont prévues notamment à Baguida, à Avenou, à Agoé Zongo…

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Au Togo, des opposants, des journalistes et autres militants des droits de l’homme sont espionnés par le pouvoir avec Pegasus. Ce n’est certainement pas...

Politique

C’est le clap de fin pour les discussions dans le cadre de la Concentration nationale entre Acteurs Politiques (CNAP). Les travaux ayant réuni 17...

Politique

Jean-Pierre Fabre a annoncé mercredi que son parti Alliance nationale pour le changement (ANC) a repris le travail de terrain en vue de poursuivre...

Politique

La Concertation nationale des acteurs politiques (CNAP) est au centre des attentions. Jean-Pierre Fabre, le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) avait...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P