Connect with us

Hi, what are you looking for?

Santé

7,1 milliards Fcfa pour la prise en charge gratuite des femmes enceintes

Views: 12

La mortalité maternelle et néonatale est un phénomène fréquent au Togo. Cette situation est souvent due au manque de moyens financiers des patientes et des familles, ou parfois au manque de matériels dans les centres de santé. Pour remédier à ce problème, le gouvernement togolais vient d’initier un programme relatif à la gratuité de la prise en charge de la femme enceinte.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le programme a été présenté mercredi à Lomé en conseil des ministres par la ministre déléguée chargée de l’accès universel aux soins, Mamissilé Akla Agba Assih.

{loadmoduleid 212}

Selon la ministre, cette décision reste un engagement du Chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Elle entend réduire la mortalité maternelle et néonatale », dit-on.

C’est un programme qui sera mis en œuvre essentiellement dans les unités de soins périphériques. Sa mise en œuvre est estimée à 7,140 milliards de FCFA pour l’année 2021. Elle démarrera donc dans les plus brefs délais.

Au total, 4 catégories de prestations seront couvertes. Il s’agit de la planification familiale, la consultation prénatale (CPN), l’accouchement et la césarienne.

« L’initiative sera soutenue par une campagne active et renforcée de planning familial avec l’appui des agents de santé communautaire et l’implication des populations à la base afin d’inciter à l’espacement des naissances », a décliné Mamissilé Akla Agba Assih.

Un rapport de Plan International révélait en 2015 qu’au Togo la mortalité néonatale y est dramatiquement élevée, avec un taux de 34 % au niveau national.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour cette structure internationale qui œuvre pour améliorer la santé maternelle et infantile et le planning familial, les maladies infantiles aiguës mais évitables, les complications de l’accouchement, les carences nutritionnelles en sont en grande partie responsables. En outre, les services de santé de qualité sont peu nombreux et souvent difficiles d’accès.

{loadmoduleid 220}

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

La fondation Konrad Adenauer Stiftung (KAS), a démarré jeudi à Lomé un forum économique de deux jours à l’endroit des femmes togolaises. La rencontre...

Sticky Post

Lancée le 24 mars dernier à Lomé, l’initiative « 1000 jeunes filles » et le plaidoyer africain de haut niveau sur la Génération égalité...

Sticky Post

Chantal Yawa Tsegan, Présidente de l’assemblée nationale du Togo a présidé mercredi le lancement de la plateforme virtuelle 1000 Jeunes Filles « 1000 Girls.org...

Société

Les femmes entrepreneurs du Togo ont désormais la possibilité de faire connaitre leurs produits à l’international en un temps record. Elles pourront aussi entrer...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P