Connect with us

Hi, what are you looking for?

Education

Université de Lomé: Grève illimitée des enseignants à partir du 25 juin

Views: 20

Les enseignants de l’université de Lomé menacent d’entrer de nouveau en grève. Après le mot d’ordre de grève lancé par un collectif d’enseignants-chercheurs début juin, une nouvelle grève illimitée est programmée à partir du 25 juin prochain. La décision a été prise lundi à l’issue d’une rencontre entre les différents syndicats et le collectif des enseignants-chercheurs.

Advertisement. Scroll to continue reading.

En vue de trouver une stratégie commune pour porter leurs revendications, les enseignants de l’université de Lomé ont eu une séance de travail lundi.

Etaient présents à la rencontre, les secrétaires généraux des syndicats notamment le SNES et le SEST représentés respectivement par Essohonam Batchana et Kokou Awokou et une délégation de 4 membres du Collectif des enseignants de l’université de Lomé, Hodabalou Anate, Bassai Magnoudewa Bodjona, Roger Folikoue et Sanoussi Ouro-Djobo.

La réunion a été élargie à certaines personnes: les doyens Blaise Ameyapoh et Takouda Kpatcha.

Advertisement. Scroll to continue reading.

A cette séance de travail, il a été décidé de déposer un préavis de grève illimitée à partir du 25 juin, ouvrir les discussions avec les institutions d’enseignements supérieurs publics sur les plateformes spécifiques et mettre en place un organe de suivi.

{loadmoduleid 210}

Contrairement au dernier mot d’ordre de grève, le Syndicat des enseignants du supérieur du Togo (SEST) et le Syndicat national des enseignants du supérieur (SNES) ont été paraphé le document appelant à la grève à partir du 25 juin prochain.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Ces enseignants, revendiquent  entre autres le remboursement des cotisations faites par les contractuels intégrés dans la fonction publique à la Caisse nationale de la sécurité sociale,  l’intégration systématique dans la fonction publique des enseignants inscrits sur une liste d’aptitude du CAMES, l’élection des doyens de faculté par tous les enseignants, la suppression des devoirs de dimanche et la programmation d’effectifs raisonnables d’étudiants dans les salles de cours et des travaux dirigés, et la non intervention du SRI dans la gestion des notes des examens au mépris des dispositions universitaires compétentes.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Education

Prof Dodzi Kokoroko interdit les cours de vacances payant dans les établissements scolaires. Selon le ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat,...

Education

Les étudiants togolais des universités publiques sont aux anges. Il y a eu virement de leurs allocations et bourses. Certains bénéficiaires ont commencé à...

Education

Dodzi Komla Kokoroko, le Ministre des Enseignements Primaire Secondaire, Technique et de l’Artisanat, n’est pas content de certains surveillants aux examens. Il a mis...

Education

La 1ère édition du concours « Ma Thèse en 180 secondes » au Togo a connu son apothéose mardi.  L’événement a permis de récompenser ...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P