Connect with us

Hi, what are you looking for?

Education

Un institut de Henley Business School à l’Université de Lomé

Rich results on Google's SERP when searching for 'Henley Business School'
Views: 3824

L’Université de Lomé (UL) a signé vendredi une entente-cadre de coopération avec Henley Business School, une université anglaise. Les documents ont été paraphés par Prof Guillaume Ketor, le Directeur de la Coopération et des prestations de services de (DIRCOOPS) de l’UL et Jean-Pierre Choulet, Vice-doyen Afrique de Henley Business School. L’accord ouvre la voie à la création au sein de l’UL de l’Institut Afrique-Europe de l’Innovation et des métiers (IA-EM).

La création de l’IAEIM répond à la volonté des autorités de l’Université de Lomé de former une formation adaptée au marché de l’emploi. L’ambition est de permettre aux jeunes togolais de pouvoir être opérationnels sur le terrain dès la fin de leur formation universitaire.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« C’est une ambition cohérente avec la dimension de l’Université de Lomé au Togo. Cet accord témoigne de notre capacité de production commune des connaissances et de bâtir une usine à impact positif sur les jeunes et l’économie togolaise », a déclaré Jean-Pierre Choulet

Le responsable de Henley Business School souhaite que l’Institut Afrique-Europe de l’Innovation et des métiers (IAEIM) puisse se transformer en un catalyseur économique pour le Togo.

Pour sa part, Prof Guillaume Ketor, Directeur de la DIRCOOPS de l’UL a indiqué que la création de cette nouvelle école au sein de l’UL cadre avec la volonté du président de cette université publique, Prof Dodzi Komla Kokoroko de « créer une nouvelle université dans l’Université ». Une nouvelle université qui offre des formations adaptées au marché de l’emploi et aux nouveaux métiers à côté de l’ancienne université classique qui est le prolongement de l’enseignement secondaire.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Le gouvernement togolais nourrit une ambition industrielle qui se traduit par la création d’un parc industriel à Adétikopé. L’Université doit jouer le rôle qui est le sien pour accompagner cette dynamique. Il est donc question de créer un environnement économique pour former des cadres à même d’accompagner le développement économique… », a martelé Prof Ketor.

L’IAEIM offrira aux jeunes togolais et d’ailleurs, une opportunité de formation de haut niveau. Cet Institut à vocation panafricaine développera des programmes de formation dans des domaines comme l’entrepreneuriat, les politiques d’innovation, le coaching, le commerce international, etc.

L’entente aura une durée de vie 5 ans, renouvelables.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: ESAG NDE forme les experts comptables de qualité - Togo Breaking News

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Education

Les étudiants togolais des universités publiques sont aux anges. Il y a eu virement de leurs allocations et bourses. Certains bénéficiaires ont commencé à...

Education

La 1ère édition du concours « Ma Thèse en 180 secondes » au Togo a connu son apothéose mardi.  L’événement a permis de récompenser ...

Education

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) est convaincue d’une chose. Agir pour une francophonie universitaire solidaire engagée dans le développement passe aussi par la...

Economie

L’université de Lomé revient une nouvelle fois sur les états généraux de l’Eco qu’elle abrite à partir de ce mercredi.  A la veille de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P