Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Transhumance: 12 morts et plus de 1600 réfugiés au Togo en 2020

Views: 10

La transhumance reste un problème majeur de société. Au fil des années, elle continue de créer de sérieux problèmes de vivre ensemble entre les communautés. Du 19 au 21 novembre 2020, les ministères de la Sécurité et de la Protection Civile et celui de l’Agriculture, de l’élevage et du développement rural ont fait le point de la campagne de 2020. Les chiffres officiels parlent de 12 morts et de nombreux dégâts.

Advertisement. Scroll to continue reading.

En 2020, les conflits liés à la transhumance ont causé au Togo 12 décès, 14 blessés, 1.603 réfugiés, 130 cas de dévastations de champs avec environs 10 millions de F CFA versés aux victimes.

{loadmoduleid 212}

Ce lourd bilan a été présenté le week-end dernier lors d’un atelier tenu à Kara. A l’occasion, le Ministre en charge de la Sécurité et de la Protection Civile, Général Yark Damehane a estimé qu’il s’agit d’un bilan qui doit interpeller chaque acteur.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Ces douze morts sont imputables à tous les acteurs, à tous les comités parce que, à quelque part, il y a eu quelque chose qui n’a pas marché et ça a débouché sur les violences et a entraîné des morts », a-t-il déploré.

Selon le rapport les conflits violents entre bouviers et producteurs agricoles sont principalement causés par l’entrée précoce et le départ tardif des transhumants, le non-respect des points d’entrée, le pâturage nocturne, la complicité des éleveurs sédentaires, le déplacement des transhumants hors des couloirs.

Le ministre de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural, Antoine Lekpa Gbegbeni, président du Comité national de transhumance a pour sa part invité les comités préfectoraux à œuvrer pour renverser la tendance lors de la prochaine campagne de transhumance.

Les 2 ministres ont demandé aux acteurs de respecter le Plan Opérationnel de Gestion de la Transhumance adopté par le Togo et qui préconise une gestion apaisée à travers la coexistence pacifique entre les différentes communautés.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Généralement, la campagne de transhumance s’ouvre au Togo fin janvier pour se refermer à la fin du mois de mai.

{loadmoduleid 220}

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

Le vivre ensemble est sérieusement menacé et mis en péril dans certaines préfectures du Togo. Des affrontements entre éleveurs transhumants et agriculteurs locaux reprennent...

Société

Démarrée le 31 janvier dernier au Togo, la campagne de transhumance de 2020 a pris fin sur l’ensemble du territoire national. C’est ce qu’a...

Société

Le Pasteur Komi Edoh  a  invité mardi  Noël Koutera Bataka, ministre en charge de l’agriculture  à respecter scrupuleusement ses nouvelles mesures prises contre les...

Société

Koutera Bataka, le ministre togolais en charge de l’élevage a communiqué vendredi de nouvelles mesures pour une transhumance apaisée au Togo. Les mesures prises...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P