Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Torture: CNDH fait le point avec les acteurs

Rich results on Google's SERP when searching for 'torture'
Views: 984

La Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) tient à Kpalimé (120 km de Lomé), une rencontre au sujet de la prévention et la lutte contre la torture au Togo. Elle réunit les départements ministériels impliqués. Cette assise fait suite à celle tenue le 13 juillet dernier à Lomé avec les organisations de défense des droits de l’homme. Elle vise à accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre des recommandations issues de la 67ème session du comité contre la torture.

En vue d’accompagner l’Etat togolais dans la mise en œuvre des recommandations formulées par le CAT et la CNDH, la Commission a entamé une rencontre d’échanges et de plaidoyer regroupant les structures étatiques destinatrices desdites recommandations, la société civile et les acteurs impliqués dans la lutte contre la torture au Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

On signale qu’en 2019, le Togo a présenté son 3è rapport sur la mise en œuvre de la convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, à la 67ème session du comité contre la torture.

Ce rapport abordait les mesures prises par le Togo en vue d’une mise en œuvre effective de ladite convention.

Des recommandations au sujet de la torture

A Kpalimé, les participants vont faire l’état des lieux de la mise en œuvre des recommandations du CAT et de la CNDH. Il sera aussi question de renforcer le dialogue avec le gouvernement et les autres acteurs, et de plaider pour la mise en œuvre des recommandations du CAT et de la CNDH.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les participants mèneront des réflexions sur la mise en place d’une stratégie de mise en œuvre effective des recommandations.

« La mise en œuvre des recommandations incombe au premier chef à l’Etat qui a pris des engagements vis-à-vis de la communauté internationale, même si d’autres acteurs y sont également impliqués, notamment les organisations de défense des droits de l’homme (ODDH) », a précisé à l’ouverture des travaux, Me Ohini Kwao Sanvee, Président de la Sous-commission Prévention de la torture.

La 1ère phase de cette rencontre a eu lieu à Lomé. Elle a regroupé en dehors des participants de la CNDH des défenseurs des droits de l’homme intervenant dans le milieu carcéral et des médias. Elle a permis de recueillir les observations et contributions des ODDH sur l’état de leur mise en œuvre.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La rencontre qui se déroule à Kpalimé constitue la 2e phase. Elle sera suivie d’une 3è phase. Celle-ci réunira des membres du gouvernement et permettra de collecter leurs propositions sur la mise en œuvre effective des recommandations du CAT et de la CNDH.

image_pdfPrintimage_printPrint
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Décès de Nakpa Polo, la présidente de la CNDH - Togo Breaking News

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Nakpa Polo, la présidente de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) n’est plus. L’ancienne ministre a rendu l’âme lundi après-midi au Pavillon...

Société

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) a ouvert mardi à Lomé un atelier de validation de son rapport complémentaire au titre du...

Société

La Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) célèbre en différé la journée de l’enfant africain de l’édition 2021. A l’occasion, l’institution étatique de...

Sticky Post

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) a tenu jeudi à Lomé, une rencontre d’échange avec les femmes syndicalistes. L’événement s’inscrit dans le...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P