Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: le pouvoir décrète le recensement électoral, la CEDEAO s’annonce à Lomé

Views: 20

Attendus à Lomé cette semaine, les facilitateurs de la CEDEAO n’ont pas finalement effectué le déplacement qui aurait permis de clarifier la question de la Commission électorale et fixer pouvoir et opposition sur l’application des décisions de l’organisation communautaire. Mais en attendant, le Comité de suivi revient à Lomé dimanche prochain pour évoquer l’exécution de la feuille de route. Un retour qui s’annonce après que le gouvernement ait entériné jeudi en Conseil des ministres, les dates du recensement électoral.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Selon le communiqué issu du Conseil des ministres, le recensement électoral se tient dans la Zone 1 du 1er au 8 octobre prochains et se déroule du 17 au 25 octobre prochains dans la Zone 2. Une confirmation du chronogramme annoncé il y a quelques jours par la CENI.

Mais la Coalition de l’opposition continue de contester à l’institution en charge de l’organisation des élections le droit de poursuivre ses activités pendant « qu’un chronogramme est attendu de la part du Comité de suivi » et que des éclaircissements sont attendus de la part des présidents facilitateurs.

Et justement, le Comité de suivi de mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO s’annonce encore à Lomé. Selon les informations, il tient dimanche prochain sa 2e réunion, qui devrait connaître la participation des protagonistes de la crise politique togolaise.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Dans un courrier adressé à la Coalition de l’opposition, le  représentant permanent de la CEDEAO au Togo, Garba Lompo a invité les leaders de ce regroupement à participer à cette deuxième rencontre qui connaîtra la présence effective des membres du Comté de suivi.

« Nous avons le plaisir de vous convier à cette rencontre qui aura lieu le dimanche 23 septembre 2018 dans l’auditorium présidentiel Evala de l’Hôtel 2 février de Lomé à partir de 10 heures et connaîtra la participation réelle des membres du comité de suivi », lit-on dans le courrier.

Signalons toutefois que l’ordre du jour de la rencontre n’a pas été annoncé. Mais déjà, l’opposition compte poser le problème de la CENI en des termes clairs pour qu’une solution puisse être trouvée afin de faciliter l’organisation des prochaines élections.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Par ailleurs, le regroupement politique coordonné par Brigitte Adjamagbo-Johnson a prévu des meetings dans 19 villes à travers le pays pour samedi et dimanche. Il s’agira d’informer et de sensibiliser les populations sur la situation actuelle.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Au Togo, des opposants, des journalistes et autres militants des droits de l’homme sont espionnés par le pouvoir avec Pegasus. Ce n’est certainement pas...

Politique

C’est le clap de fin pour les discussions dans le cadre de la Concentration nationale entre Acteurs Politiques (CNAP). Les travaux ayant réuni 17...

Politique

Jean-Pierre Fabre a annoncé mercredi que son parti Alliance nationale pour le changement (ANC) a repris le travail de terrain en vue de poursuivre...

Politique

La Concertation nationale des acteurs politiques (CNAP) est au centre des attentions. Jean-Pierre Fabre, le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) avait...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P