Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Togo: ‘l’apôtre’ Doufle emprisonné, ses camps fermés

Views: 30

Gabriel Kokou Doufle alias David a été arrêté la semaine dernière et déféré à la prison civile de Lomé mercredi dernier. L’homme s’est autoproclamé « père des nations » et a annoncé qu’il prendrait le pouvoir au Togo à parti de ce mois de mars. Plusieurs chefs d’accusation pèsent contre celui qui a érigé 2 camps de concentration à Djagble et à Klade-Copé, près d’Asrama. Dans le même temps, les activités de son organisation religieuse sont suspendues par décision du ministre de l’administration territoriale.

Advertisement. Scroll to continue reading.

C’est la gendarmerie togolaise qui a réussi à capturé Gabriel Kokou Doufle, responsable des camps où vivent en communauté depuis l’année dernière des ressortissants de plusieurs pays dans l’attente du retour de Jésus.

Dans ses doctrines, le sieur Doufle a fait admettre à ses victimes que le Togo serait la nouvelle Jérusalem dont parle la Bible. Pour lui, Jésus-Christ reviendrait très bientôt à partir du Togo, les gratte-ciels pousseront de terre d’eux-mêmes, les rues du Togo seront toutes pavées d’or et que tous ceux qui sont avec lui seront des multimilliardaires comme récompense de Dieu.

Par-dessus tout, celui qui se dit apôtre de Dieu a indiqué qu’à partir de mars 2020, il serait le futur président du Togo « suite à la mort subite de l’actuel d’Etat ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmodule mod_phocagae,ADS Article}

Après son arrestation, M. Doufle a été confronté à plusieurs de ses victimes qui ont fait des dépositions à charge contre lui. Il a été présenté au 2e substitut du procureur de la République. A toutes les questions, il a répondu que c’est Dieu qui lui a dit de faire ce qu’il fait.

Au rang des chefs d’accusation retenus contre lui, on retient séquestration, sédition, trouble à l’ordre public, harcèlements sexuels, viols sur fidèles, diffamation. Pour les autorités togolaises, M. Doufle est illuminé qui se comporte en un vrai gourou dans ses camps de concentration en commettant beaucoup de drames.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le 26 février dernier déjà, le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales a pris une décision portant suspension d’activités de l’organisation religieuse « Montage de Sainteté ». La « secte » créée par Gabriel Kokou Doufle ne peut plus mener ses activités ni à Djagble ni à Klade-Copé de même que sur ses sites annexes.

{loadmoduleid 233}

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

Majesté Ihou Wateba a rejeté lundi la responsabilité de la nouvelle fermeture des lieux de cultes sur les leaders religieux. Une sortie faite alors...

Société

La fermeture des lieux de culte décidée par le gouvernement togolais est effective depuis vendredi 10 septembre. Suite à cette décision, certaines églises ont...

Société

L’archidiocèse de Lomé de l’église catholique du Togo maintient pour l’heure ses célébrations eucharistiques prévues pour cette fin de semaine. Le diocèse a obtenu...

Société

Le gouvernement togolais remet les mesures « drastiques » en lien avec la Covid19. Jeudi, il a décidé de refermer tous les lieux de culte et...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P