Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: En attendant la Cour constitutionnelle, UNIR répond à Fabre

Views: 93

Atcholi Aklesso qualifie le recours de Jean-Pierre Fabre à la Cour constitutionnelle de « ridicule » et de « sans fondement ». Le secrétaire exécutif de l’Union pour la République (UNIR) a estimé que la requête du président national de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) aura une suite défavorable. Pour ce baron du pouvoir, même les étudiants de la première année de droit savent que les arrêts de la Haute cour sont irrévocables.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La bataille juridique à propos de la candidature de Faure Gnassingbé entre l’UNIR et l’ANC commence à quelques jours de la présidentielle du 22 février prochain au Togo.

Mardi, Jean Pierre Fabre a informé la presse qu’il a déposé auprès de  la Cour constitutionnelle, un recours en invalidation de la candidature de Faure Gnassingbé.

Il soutenait que la procédure suivie par l’assemblée nationale pour obtenir la modification de la Constitution le 08 mai 2019 qui a permis à M. Gnassingbé de rempiler pour un 4è mandat  est entachée de fautes et de manquements graves.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Aussi, le leader de l’ANC exige-t-il à la Cour constitutionnelle la démission d’Aboudou Assouma et Kouami Amados-Djoko, deux juges qui selon lui ont déjà fait 2 mandats au sein de cette institution.

Répondant  à l’ex chef de file de l’opposition, le secrétaire général d’UNIR dit trouver la démarche de l’ANC  ridicule.

Advertisement. Scroll to continue reading.

«…Jean Pierre Fabre a même insisté que la Cour soit installé pour lui permettre de déposer sa candidature auprès d’elle. Aujourd’hui, il remet en cause cette même cour. C’est ridicule et moi, je suis attristé que les gens se comportent comme cela dans notre pays. On ne peut pas vouloir une chose et son contraire »,  a déploré M. Aklesso, mercredi au sortir de la cérémonie de positionnement des candidats sur le bulletin de vote.

Le député à l’assemblée nationale ira un peu loin en donnant une leçon de droit à son adversaire politique.  Selon lui, M. Fabre doit avoir à l’idée que la Cour constitutionnelle ne revient pas sur ses décisions.

«…Le processus se poursuit et les élections auront lieu point bas…Tout le monde sait que les arrêts de la Cour constitutionnelle ne sont pas susceptibles de recours. Même les Etudiants en première année de droit le savent », s’est-il glorifié.

Rappelons que  Jean Pierre Fabre  a annoncé la saisine de l’Union Inter Parlementaire sur le sujet s’il n’est pas satisfait par les juridictions nationales.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

L’Union pour  la République (UNIR) participe depuis mercredi au 5e Forum des jeunes dirigeants Chine-Afrique. Cette rencontre qui se tient les 24 et 25...

Politique

Le parlement togolais est en deuil. La présidente de l’institution, Chantal Yawa Tsegan a annoncé le décès jeudi d’un député membre du bureau du...

Politique

Le prophète Esaïe Dekpo a été libéré vendredi après plus de 12 mois passé en prison. L’homme de Dieu a été arrêté et détenu...

Politique

Marc Bobi a de nouveaux projets de développement pour la commune d’Agoè-Nyivé 2. Brulant d’envie d’être candidat aux prochaines élections régionales, ce directeur de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P