Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo Debout sonne la mobilisation générale contre des élections sans réformes

Views: 23

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) mobilise les populations contre  la poursuite des travaux de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Le Mouvement s’indigne  contre le  caractère « illégitime  » de la Commission dans l’exercice de ses fonctions et prévient d’une parodie d’élections. L’organisation de la société civile appelle  les Togolais à ne pas se laisser duper par  la CENI actuelle qui, selon elle, n’est pas une institution juste et crédible devant prôner le vivre ensemble au Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dans un communiqué, le FCTD demande à la CENI de surseoir à ses travaux pour être considérée comme une institution qui est au service de l’Etat et du peuple et non au service des intérêts partisans.

Selon Togo Debout, la CENI actuelle est peu crédible et non consensuelle et ne saurait garantir des élections justes et transparentes.

Il demande à cet effet à tous les Togolais de ne pas se laisser embobiner par les déclarations et les décisions d’une telle institution. Il exige d’ailleurs sa  réformation.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Le FCTD appelle tous citoyens à la mobilisation générale pour dire NON à des parodies d’élections. Toutes les élections qui doivent être organisées, dorénavant dans notre pays doivent être procédées par la mise en œuvre des réformes et en cas d’espèce  de la CENI et de tout le processus électoral : révision de la loi électorale, du cadre, du fichier et du découpage électoral », précise le communiqué.

{loadmoduleid 210}

La position de l’organisation de la société civile  est celle soutenue par  la coalition des 14 partis politiques de l’opposition exigeant  la recomposition de la CENI  pour l’organisation d’élections transparentes et consensuelles.

Le regroupement des 14 partis  n’a toujours pas encore  envoyé des représentants à la CENI pour les législatives du 20 décembre prochain. Il  dit attendre le Comité de suivi de la CEDEAO pour la mise en œuvre des  recommandations issues du sommet du 31 juillet dernier.  Des recommandations formulées pour une sortie de crise au Togo qui mentionnent notamment une participation inclusive des acteurs à la CENI. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Coopération

Barros Bacar Banjai est le nouveau représentant résident de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) au Togo. Le nouvel ambassadeur...

Politique

Au Togo, les élections régionales n’auront plus lieu en 2021 comme projeté initialement. La Concertation nationale entre les acteurs politiques (CNAP) qui a pris...

International

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) annonce une nouvelle date du lancement de la monnaie « Eco ». Réunis le...

International

Une mission conduite par Goodluck Jonathan, Envoyé Spécial et Médiateur de la CEDEAO au Mali, a séjourné les 8 et 9 juin derniers à...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P