Connect with us

Hi, what are you looking for?

Culture

Sol’ Œil d’Afrik fait le lien entre danse traditionnelle et création d’aujourd’hui

Views: 67

Sol’ Œil d’Afrik poursuit sa mission d’enrichissement et de valorisation du patrimoine culturel africain à travers la danse. L’association qui entend transformer le patrimoine culturel en source d’épanouissement et de développement durable exécute depuis le 19  février une formation professionnelle en approche d’improvisation. L’événement s’est poursuivi mardi avec une conférence débat sur le thème « La danse traditionnelle et la création d’aujourd’hui ». Plusieurs danseurs venus du Burkina Faso, de la Côte-d’Ivoire, de la France et du Togo y ont pris part.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La conférence débat a été animée par la Française Isabelle Maurel, danseuse et chorégraphe d’INDIGO.

La conférencière ou la formatrice dit avoir donné des éléments et des clefs aux danseurs pour comprendre comment improviser en se basant sur une connaissance des éléments de force de la nature, et  des règles de ce qu’on appelle improvisation instantanée, l’improvisation collective où on apprend à créer des mouvements qu’on ressent au même  moment  en collaboration avec ses partenaires de jeux.

La française a également a appris aux participants comment les artistes danseurs peuvent explorer les danses traditionnelles comme sources de leur inspiration pour faire des créations contemporaines.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« J’ai essayé de faire comprendre aux participants que notre corps est sacré  et qu’on pouvait  y trouver chacun les ressources de l’énergie créative qui circulent dans la nature. En essayant de mieux comprendre son corps et l’aspect de l’énergie dans le corps on pourrait aller à la création de nouveaux mouvements », a-t-elle ajouté. 

{loadmoduleid 210}

Selon les initiateurs, le projet vise à former les jeunes capables d’assurer un avenir radieux pour la danse au Togo.

« Je fais le lien entre la danse traditionnelle et la danse de  création. D’où le thème la danse traditionnelle et la création qui veut revaloriser la danse traditionnelle  et permettre à la relève de s’imprégner de cette danse traditionnelle pour pouvoir nourrir leurs créations futures et intéresser le marché africain et international », a indiqué Sénagbé Kossivi Afiadegnigban, Directeur artistique, fondateur de Sol’ Œil qui reste convaincu que  si  les danses traditionnelles reflètent les créations, elles pourraient  plus intéresser aussi bien sur le  plan local qu’ à l’international.

Le  projet de  formation prend fin le 03 mars prochain avec deux restitutions. Une des restitutions sera suivie de la représentation de la pièce du Directeur fondateur de la création « entre ciel et terre » qui parle des jeunes d’aujourd’hui perdus entre tradition et modernité.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Culture

Le danseur-chorégraphe togolais, Kossivi Sénagbé Afiadégnigban vient de créer ‘Vonvonli’, sa nouvelle pièce de danse. C’était à l’issue d’un atelier auquel ont participé ses...

Culture

Sol’Œil d’Afrik est dans la fièvre de la 4è édition de son projet annuel « Danse traditionnelle et création d’aujourd’hui ». L’initiative a débuté ...

Culture

Charles Messan Ameganvi a été élue samedi, président de la Fédération Togolaise de Danse (FTD). C’était à l’issue de l’assemblé générale constitutive tenue à...

Culture

Sol’Œil d’Afrik déroule la 3è édition de son projet annuel « Danse traditionnelle et création d’aujourd’hui » à Lomé. Démarré le 24 février dernier,...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P