Connect with us

Hi, what are you looking for?

Santé

Résultats satisfaisants pour le projet « Clinique mobile » de l’ATBEF

Views: 105

Encore quelques semaines, le projet sur « la clinique mobile » de  l’Association Togolaise pour le Bien-Etre Familial (ATBEF) avec le soutien de la Fédération International pour la Planification Familiale (IPPF) fera partie de l’histoire. Pour constater de visu les résultats qu’il a enregistrés, une délégation conduite par Grace Nagendi, la Kényane en mission au Togo était  jeudi à Agotimé-Koumassi dans la préfecture d’Agou. La visite de terrain, initiée en collaboration avec  un des membres du Réseau des journalistes IPPFA-RA, Kenanou Issifou a  également permis aux médias de renforcer leurs connaissances sur les programmes communautaires.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le projet sur « la clinique mobile » fait partie du programme Information-Education et Communication  (IEC) de l’USAID repris par l’ATBEF grâce à l’IPPF, son partenaire.

C’est un projet qui  consiste à supporter les associations membres de l’IPPF dans l’offre de service de planification familiale tout en rapprochant le service de la population.

Le programme vise quatre objectifs dont « la clinique mobile », l’objectif 3 qui a amené à offrir des services en clinique mobile aux  populations des plateaux.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Démarré en avril dernier, le projet a sillonné les districts d’Agou  de Kloto, de Danyi et d’Adéta  où des populations ont été sensibilisées  sur l’espacement idéal des grossesses, les méthodes contraceptives et  les IST entre autres.  Au total 62 villages ont bénéficié des différents services de la clinique.

« La clinique est composée d’une équipe de deux sages-femmes et d’un responsable de communication qui a pour rôle de sensibiliser la population une fois que la clinique débarque dans une localité, passer dans des établissements scolaires pour parler aux jeunes de la prévention des grossesses non désirées et les  IST.  Elle  offre également le service  relatifs aux  méthodes de longue durée  et le test de VIH », a révélé  Anita Kouvahey-Eklou, Responsable des projets communautaires de l’ATBEF.

 Mme Nagendi, Point focal du projet SIFPO, a profité de l’occasion pour rappeler aux habitants d’Agotimé-Koumassi, la nécessité de la planification familiale et le bien fondé des différents programmes de l’IPPF au Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« L’activité de l’IPPF au Togo c’est dans le but d’améliorer la qualité de vie des enfants en jouant sur  leur nombre. C’est –à –dire arriver à faire comprendre aux parents que le nombre pléthorique des enfants ne donne  pas  la chance à ces derniers d’avoir tous une bonne éducation », a-t-elle indiqué. 

La population d’Agotimé- Koumassi qui a été impressionnée par le projet plaide pour qu’il soit continu.

image_pdfPrintimage_printPrint
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: eConvivial: 23 000 euros pour renforcer les prestations - Togo Breaking News

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

L’Association togolaise pour le bien-être familial (ATBEF) a tenu vendredi à Lomé sa 31e  assemblée générale élective. Rendez-vous d’audition des comptes, la rencontre a...

Santé

Le Mouvement d’Action des Jeunes (MAJ), affilié à l’Association Togolaise pour le Bien être Familial (ATBEF) a lancé vendredi à Lomé son  application «...

Santé

L’Association Togolaise pour le Bien-être Familial (ATBEF) joue à plus de proximité avec ses Agents de Santé Communautaire (ASC). L’Association s’est rendue jeudi à...

Santé

Chaque année,  en moyenne 1, 4 millions de cas de cancer du  col de l’utérus sont diagnostiqués dans le monde, avec environ 230 mille...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P