Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Réformes: les députés togolais passent la vitesse supérieure après la Pâque

Views: 81

Ils sont très attendus pour solder la question des réformes constitutionnelles et institutionnelles. Après plus de 3 mois de silence sur le sujet, les députés togolais promettent aller de l’avant après la fête de la Pâque. C’est d’ailleurs ce qu’a décidé la Commission des lois constitutionnelles nouvellement mise en place. La structure parlementaire présidée par l’ancien ministre de la justice, Me Tchitchao Tchalim va commencer l’étude du projet de la révision constitutionnelle mardi prochain.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La Présidente de l’Assemblée nationale annonçait les couleurs mardi dernier à l’issue de la mise en place des Commissions permanentes. Yawa Tsegan a annoncé que la Conférence des présidents, qui comprend le bureau de l’assemblée, des commissions et les chefs de groupes parlementaires, va se réunir pour fixer le chronogramme de passage du texte constitutionnel devant la plénière de l’hémicycle.

« Le premier projet à présenter aux députés sera le texte sur la révision constitutionnelle et institutionnelle. C’est un sujet d’intérêt national… », avait-elle indiqué.

La conférence des présidents s’était finalement tenue mercredi pour affecter les textes déjà enregistrés aux déférentes commissions.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Jeudi, la commission des lois constitutionnelles présidée par Tchitchao Tchalim, ancien ministre de la justice de Faure Gnassingbé, a établi son chronogramme. A l’issue, il a été décidé que l’étude du projet de loi portant révision constitutionnelle introduit par le gouvernement débute le 23 avril prochain.

« Ceci a toujours été présenté comme une des priorités de la 6ème législature. La commission des lois à laquelle j’appartiens a fixé au mardi prochain, le début de l’étude sur le fond du projet de réformes constitutionnelles introduit par le gouvernement le 9 novembre 2018 sur la base des recommandations de la CEDEAO, et dont la commission des lois de la précédente législature n’avait pas conduit la procédure à son terme. Au nom du principe de la continuité de l’activité législative, notre commission hérite donc de ce texte et va l’étudier en priorité », indique Gerry Taama, président du Groupe parlementaire NET-PDP.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

L’Assemblée nationale togolaise a clôturé mardi les travaux de la première session ordinaire de l’année 2021. A la clôture de la session, Yawa Tsegan,...

Sport

L’assemblée nationale a rendu un hommage à Mey Gnassingbé mardi dernier lors de la clôture de la première session de l’année 2021. Avant de...

Tech & Web

Le gouvernement togolais a de quoi renforcer le cadre juridique des transactions électroniques et de la cybersécurité. L’assemblée nationale a voté mardi à l’unanimité...

Politique

La République togolaise est en deuil. L’ancien président de la transition de 2005, El Hadj Abass Bonfoh est  décédé dans la nuit du mardi...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P