Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Protection sociale: 95% de la population togolaise laissés pour compte

Views: 10

Les données sur l’aspect contributif de la protection sociale s’avèrent fortement déficitaire, au Togo. C’est le triste constat fait par l’ONG Solidarité Action pour un Développement Durable (SADD) qui a lancé lundi un appel aux autorités nationales à faire de la protection sociale un droit pour tous les travailleurs. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dressant  tableau synoptique de la situation des travailleurs togolais  à la presse lundi, la SADD informe que seuls les travailleurs du secteur public et parapublic et du secteur formel, représentant environ 5% de la population disposent d’une couverture sociale. 

L’Organisation de Yves Dossou révèle  également que les acteurs des professions libérales, les travailleurs indépendants et la plupart des dirigeants des PME/PMI n’ont aucune protection. Il, poursuit-elle,  en est de même des travailleurs de l’économie agricole et de l’économie informelle qui englobent à elles seules, plus de 80% de la population togolaise. 

Le faible taux de couverture sociale, indique Gloria Améwounou, Assistante programme SADD a pour corollaire la précarité et la sévère vulnérabilité vécues par les employés. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

« L’effectivité de la couverture des travailleurs en matière de sécurité sociale, réduit la pauvreté et contribue à une croissance durable et inclusive grâce à sa fonction de prévention et de protection », a-t-elle  mentionné. 

Au vu d’une telle réalité, la SADD demande au gouvernement de doter les inspecteurs du travail des moyens de travail afin qu’ils puissent jouer  pleinement leur contrôle dans les entreprises minières de la zone franche du Togo; amener ces inspecteurs à effectuer des contrôles réguliers dans ces entreprises notamment sur ce qui concerne la mise à la disposition des outils de la sécurité et de protection sur le lieu de travail; engager ceux-ci dans une campagne de sensibilisation qui  contraigne les entreprises à immatriculer et à déclarer leurs employés à la CNSS. 

« A la CNSS, nous demandons de respecter le droit à la protection sociale des artisans et la législation en matière de sécurité sociale du Togo en créant des conditions pour permettre aux artisans de se déclarer à la CNSS et de bénéficier effectivement de ses prestations » a indiqué Mme Améwounou. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour rappel, le Togo a ratifié en mai 2014, la Déclaration de Philadelphie qui reconnaît la protection sociale des employés comme un droit fondamental.

 

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

C’est une triste réalité qui date des années. Les conditions de travail et de vie dans le secteur des mines au Togo sont exécrables....

Société

Au Togo, seuls les travailleurs du secteur public et parapublic et d’une partie du secteur formel disposent d’une protection sociale partielle. La situation fait...

Société

La Solidarité Action pour le Développement Durable (SADD) remet sur le tapis la polémique sur l’avant-projet de loi relative à la liberté d’association. L’organisation...

Société

La 7è édition du Forum solidarité sociale des travailleurs du Togo 2020 (FSSTT) a démarré mercredi à Lomé. Une occasion de retrouvaille pour des...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P