Connect with us

Hi, what are you looking for?

International

Protection des biens culturels: Des officiers de 6 pays en rodage à Lomé

Views: 87

La protection des biens culturels en cas de conflits armés en Afrique est devenue une préoccupation réelle. Une rencontre s’est ouverte mercredi à Lomé sur la question à l’initiative du Centre d’Etudes Linguistiques et Historique par Tradition Orale (CELHTO) du Niger, l’Ecole du Patrimoine Africain (EPA) du Bénin et le Centre des Nations Unies pour la Paix et le Désarmement en Afrique (UNREC). Elle permettra à une quarantaine de forces de défenses et de sécurité de 6 pays francophones d’Afrique de l’ouest de se maîtriser les instruments internationaux de préservation des vestiges historiques et culturels.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La rencontre de 3 jours se déroule sous le thème : « la protection des biens culturels en cas de conflit armé ». Elle regroupe des officiers supérieurs et experts du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Sénégal et du Togo. Les travaux ont été ouverts par, le directeur de cabinet du ministère togolais de la culture, Gnazou N’Daam

La convention de 54 de l’UNESCO, adoptée à la Haye en mai 1954 et ses deux protocoles additionnels sur la protection des biens culturels ratifiés par plusieurs états du monde, dont le Togo, font l’objet des exposés.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le Coordonnateur du CELTHO, Komi N’Kégbé Tublu a expliqué que l’atelier est organisé pour rappeler aux forces de défenses et de sécurité qu’en cas de conflit, il faut préserver aussi le patrimoine culturel.

« Il faut identifier ces biens, les connaitre sur les sites où ils sont avant les conflits et durant les conflits, prendre des mesures pour les protéger et ne pas en faire des cibles », a-t-il indiqué.

Dr  Frank Ogou, le directeur de l’EPA a affirmé pour sa part que la rencontre de Lomé sera l’occasion de passer en revue les dispositions de la convention 54, afin de mettre au parfum les forces de défenses et de sécurité.

Pour assurer cette mission de protection du patrimoine culturel africain, le Directeur de l’UNREC annonce qu’il sera mis en place un noyau spécialisé sur la question.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Le projet de la préservation du patrimoine culturel est un projet qui est loin d’être aisé mais qui est une nécessité vitale pour la protection du patrimoine culturel et historique et l’exercice mnémonique des racines culturelles et historiques des civilisations humaines. Il s’agit d’un projet qui demande du temps, de la concertation, de la coordination et un engagement fort. Quoi de mieux que d’impliquer les forces de défenses et de sécurité qui sont des acteurs de premiers plan sur les terrains de conflit, soit en qualité de partie au conflit, soit en qualité de force d’interposition, de maintien ou encore de la paix », a déclaré Anselme Yabouri.

La rencontre de Lomé est organisée à la suite de celle tenue en juin dernier à Kigali au Rwanda et qui a enregistré la participation des officiers du Cameroun, du Congo, de la RD Congo et du Rwanda.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Education

La Coalition mondiale pour l’éducation est un organisme créé par l’UNESCO pour développer l’accès à l’éducation dans le monde et assurer la continuité pédagogique....

Société

Le Togo se dote de nouveaux moyens pour renforcer ses  mesures de sécurité en ces temps où les braquages avec les armes deviennent récurrents....

International

30 stagiaires  ont reçu jeudi au Centre d’Entrainement aux Opérations de Maintien de la Paix, leur attestation de fin de formation des formateurs de...

International

Les acteurs de maintien de l’ordre en Afrique sont depuis lundi à Lomé au Togo pour la quête de nouvelles techniques pour venir à...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P