Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sport

Pourquoi Akpovy ne lâchera pas Améyi et Daoune dans la Gbikintitada

Views: 15

La Commission d’éthique de la Fédération togolaise de football (FTF) est arrivée à la conclusion que redoutaient plusieurs membres du Comité exécutif de l’institution. Cet organe a prononcé un non-lieu dans l’affaire du match Gbikinti-Maranatha de la 26e journée du championnat de première division soldé par le score de 11-0, faisant fi des preuves de match arrangé selon l’enquête diligentée par la gendarmerie nationale. Et alors que les états-majors des deux clubs jubilent, le Comité exécutif de la FTF sort une autre carte.

Advertisement. Scroll to continue reading.

A la suite de la notification de la chambre d’instruction de la commission d’éthique d’un non-lieu à la Fédération togolaise de football (FTF) et aux deux (2) clubs dans l’affaire de match truqué, le bureau de l’instance faîtière du football au Togo, dirigé par Guy Akpovy réagit. Le Comex annonce avoir saisi la chambre de jugement, conformément à l’article 29 du code d’éthique pour rendre un jugement.

« En raison des vices de procédures qui ont caractérisé les investigations de la chambre d’instruction de la commission d’éthique, qui ont largement dépassé l’étape d’enquête préalable, la FTF a décidé conformément à l’article 29 du code d’éthique de transmettre le dossier et l’ensemble des éléments dont elle dispose à la chambre de jugement pour une décision définitive sur les cas », indique un communiqué de la FTF.

La note signée par le Secrétaire général de la FTF, Pierre Lamadokou précise que la FTF dispose aujourd’hui des éléments probants à sa disposition étayant les possibles infractions d’arrangements de match contre Gbikinti et Maranatha.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

C’est dire que le bout du tunnel n’est pas pour si tôt pour Gabriel Améyi et Boudjou Daoune qui pensaient avoir franchi l’orage. Depuis que l’intégrité de certains membres de la Commission d’éthique a été entamée pour cause de leur accointance avec Gabriel Améyi, qui leur aurait demandé de ne pas prendre en compte les conclusions de l’enquête de la gendarmerie, le bureau de la FTF a décidé d’activer un plan B, nous confie-t-on à la fédé.

Le Colonel Akpovy aurait décidé de ne pas lâcher Améyi et Daoune qui chercheraient à se foutre de sa gueule en montant des membres de certaines commissions de la FTF acquis à leur cause contre l’équipe dirigeante.

Précisions que ce dossier est encore pendant alors que le classement définitif du championnat de première division de la saison écoulée n’a toujours pas été publié et que la nouvelle saison est ouverte depuis une dizaine de jours selon le calendrier à cet effet par la FTF.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Va-t-on vers un championnat sans Maranatha et Gbikinti, toujours provisoirement suspendus selon une décision de la FTF ? La question reste posée.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Sport

Lidi Bessi-Kama, la ministre des sports et des loisirs a reçu vendredi Emmanuel Adebayor pour un tête-à-tête. Les deux personnalités ont fait le tour...

Sport

Les Eperviers du Togo ont joué mardi leur 2e match amical contre la Gambie dans le cadre des journées FIFA du mois de juin....

Sport

Les Eperviers du Togo ont joué et gagné samedi en match amical comptant pour les journées FIFA du mois de juin le Sily national...

Sport

Le nouveau staff des Eperviers du Togo vise un nouveau départ de la sélection nationale. Il compte saisir l’occasion de la journée pour relancer...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P