Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Péage: Togo Debout conteste l’augmentation des prix

Views: 15

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) rejette la dernière modification des grilles tarifaires aux postes de péages au Togo.  L’organisation de défense des droits humains qui s’est prononcée dimanche sur le sujet  prévient le  gouvernement de ne plus nourrir les rancœurs. Professeur David Ekoué Dosseh et ses collègues lancent un défi à l’autorité qui doit prouver qu’elle est véritablement artisane de la paix civile en revoyant sa décision.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 212}

Depuis  18 mars dernier de nouveaux tarifs sont entrés en vigueur aux péages routiers. Le gouvernement a choisi de relever « substantiellement » ces tarifs et pour la première fois, de les imposer aux engins à deux roues.

Trois jours avant, soit à compter du 15 mars 2021, entrait en vigueur la Taxe sur les Véhicules à Moteur (TVM) qui s’étend de 15.000 FCFA pour les motos de plus de 125 cm3 à 65.000 FCFA pour les camions de plus de 12 tonnes.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le gouvernement, dans sa communication, dit avoir procédé à ces augmentations pour répondre aux enjeux d’entretien et de modernisation du réseau routier national.

{loadmoduleid 214}

Au Togo Debout, on estime que de telles décisions ne doivent pas être prises à une période où la crise à coronavirus a mis l’économie nationale à terre. A cela, le FCTD déplore le manque de reddition de comptes au Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Au Togo, on a le sentiment que les populations remplissent le panier par le haut au prix d’efforts inlassables, tandis que des profiteurs, (cette minorité décriée par le président lui-même) siphonnent le panier par le bas », a remarqué le Front dans un communiqué.

Pour le Prof Dosseh et les autres, il  clair que la justice et l’équité ne sont plus des valeurs cardinales au Togo.  Le système est bâti pour enrichir davantage l’oligarchie pilleuse, tandis que la grande masse populaire s’appauvrit au fil des jours.

« Le Front Citoyen Togo Debout tient à dire au gouvernement que  s’il veut être véritablement artisan de la paix civile, il doit revoir sa décision d’augmentation des taxes et libérer immédiatement ceux qui ont été arrêtés pour avoir exprimé leur ras le bol, car le cumul des frustrations, n’est jamais signe de cohésion sociale. Et si gouverner c’est tenir compte des aspirations du peuple, il est temps de ne plus nourrir les rancœurs qui durent depuis des années », a appelé le FCTD.

{loadmoduleid 220}

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

La  Société Autonome de Financement de l’Entretien Routier (SAFER) a repris en début de semaine la collecte des droits de péage sur la route...

Sticky Post

Au Togo, tous les usagers de la route doivent désormais renflouer la caisse de l’Etat. Lundi, le ministre des transports publics conjointement avec ses...

Sticky Post

Le gouvernement togolais annonce une prochaine augmentation des frais de passage aux péages. Le sujet a été évoqué dans une communication conjointe relative aux...

Economie

La Société Autonome de Financement de l’Entretien Routier (SAFER) s’est engagée dans un processus d’automatisation des péages. Vendredi, les premiers postes de péages automatisés...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P