Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Paul Missiagbeto, 4 jours au SCRIC sans connaître le motif de son arrestation

Paul Missiagbeto et Agbeyome Kodjo lors d'une activité au siège du MPDD (Archives)
Views: 190

Paul Missiagbeto, conseiller spécial d’Agbeyome Kodjo a été arrêté lundi à son domicile par des éléments de la gendarmerie. Son parti politique, le Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) parle d’un enlèvement. La formation politique du candidat de la DMK à l’élection présidentielle de 2020 condamne une violation de la constitution et s’indigne contre des manœuvres de déstabilisation.

Dans un communiqué, le parti revient sur les conditions de l’arrestation de l’opposant. Il indique que les motifs pour lequel les gendarmes sont allés « prendre » Paul Missiagbeto ne sont toujours pas  élucidés. Le MPDD signale également qu’il y a eu une double perquisition au domicile du conseiller d’Agbeyome Kodjo sans mandat « et avec une des rares brutalités comme à l’accoutumée ». 

Advertisement. Scroll to continue reading.

Depuis lundi donc, Paul Missiagbeto est gardé à vue au Service Central de Recherches et d’Investigations Criminelles (SCRIC).

Mais le MPDD signale que les faits qui lui sont reprochés ne sont pas connus de lui. Pour le parti, il s’agit d’une « violation de l’article 17 de la Constitution togolaise du 14 octobre 1992 qui dispose : Toute personne arrêtée a le droit d’être immédiatement informée des charges retenues contre elle ».

« Outre les perquisitions et fouilles ayant occasionné des dommages collatéraux, son téléphone portable et celui de son épouse ont été arrachés et confisqués par les agents du SCRIC, portant ainsi atteinte aux données privées contenues dans lesdits téléphones », a dénoncé le MPDD.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La formation politique d’Agbeyome Kodjo proteste contre cette arrestation. Elle exprime son indignation contre ces « actes attentatoires aux droits et libertés reconnus » par la constitution et d’autres dispositions légales.

Le MPDD exige la libération immédiate et sans condition de Paul MISSIAGBETO. Mais le parti voit dans les « manœuvres » en cours, un projet consistant à déstabiliser la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK). Cette dernière entité avait porté la candidature d’Agbeyome Kodjo à l’élection présidentielle de février 2020. Le regroupement fondé à l’initiative de l’archevêque émérite de Lomé, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro continue de clamer que c’est son candidat qui a gagné l’élection. Pourtant, les résultats officiels ont donné Faure Gnassingbé gagnant avec plus de 70% des voix, loin devant Agbeyomé Kodjo crédité d’un peu plus de 19% des voix.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Paul Missiagbeto jeté en prison pour diffusion de fausses nouvelles - Togo Breaking News

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Un mandat de dépôt a été requis le vendredi 04 juin contre Paul Missiagbeto, Conseiller spécial, de Messan Agbéyomé Kodjo, candidat de la Dynamique...

Société

La Gendarmerie nationale saisit l’occasion de la campagne nationale du reboisement. Mardi à l’occasion de la journée nationale de l’arbre, le Colonel Yotrofeï Massina...

Coopération

Eric Stromayer, l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo a apporté mercredi des éclaircissements sur le récent communiqué du Groupe des 5 ambassadeurs sur la crise...

Politique

Le président togolais, Faure Gnassingbé séjourne à Bruxelles jeudi. Occasion choisie par des Togolais de la diaspora européenne pour manifester contre sa réélection à...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P