Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Nuit des Droits de l’Homme: la 3e édition s’annonce spéciale

Views: 57

Censée se tenir en décembre 2018, la troisième édition de la Nuit des Droits de l’Homme aura finalement lieu le 23 février prochain. L’annonce a été faite mercredi au cours d’une conférence de presse animée par les responsables du Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT), en présence du  président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), le Prof Alilou Sam-Dja Cisse et de Henri Gabriel Valot, chef de projet de Pro-CEMA.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La Nuit des Droits de l’Homme (NDH) est un événement annuel organisé par le CACIT. Elle vise à  contribuer au renforcement des actions de promotion et de protection des droits de l’homme au Togo, à travers une distinction des acteurs les plus performants dans leurs domaines.

Cette année, l’événement qui a connu un retard de quelques mois suite essentiellement aux législatives du 20 décembre  a lieu le 23 février 2019 à Lomé sur le thème « Renforçons notre engagement ».

Pour cette troisième  édition, la soirée sera synchronisée avec l’organisation de la journée de la société civile par le Programme de Consolidation de l’Etat et du Monde Associatif (Pro-CEMA), un partenaire du CACIT qui entend également primer les meilleurs acteurs de la société civile pour leur engagement en faveur du développement durable.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les acteurs primés se verront un mandat en faveur de l’engagement pour la justice sociale qui sera célébré le 20 février. Ceux qui seront primés pour la NDH seront invités à intégrer un cadre pour partager leurs expériences et pour peaufiner une stratégie de lobbying et de plaidoyer dans une démarche de partenariat entre les divers acteurs étatiques et non étatiques.

{loadmoduleid 210}

Le domaine choisi par la NDH 2019 pour travailler sur la justice sociale est le droit à la santé. Le CHU Sylvanus Olympio est choisi pour des actions de lobbying et de plaidoyer pour l’amélioration du cadre et des conditions de prises en charge des patients.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Nous voulons un Togo, sans violation des Droits de l’Homme où les victimes rétablies dans leurs droits et dignités contribuent effectivement au développement de leur communauté » a expliqué Mawule Spero, Président du CACIT.

Droit à une justice équitable, droit des femmes,  droit des enfants,  droit des détenus,  droit des personnes en situation de handicap, médias engagés en faveur des droits de l’homme, artistes musiciens engagés en faveur des droits de l’homme et les entreprises intégrant l’approche RSE et l’approche handicap dans leur management sont les catégories à primer.

M. Cisse s’est félicité de l’initiative et a saisi l’occasion pour appeler les défenseurs des droits humains à un engagement sans faille.

Notons qu’un formulaire de candidature est téléchargeable sur le site www.cacit.org

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Début 2022, le Togo présentera son rapport sur les droits de l’homme devant les Nations Unies pour le compte du 3e cycle de l’Examen...

Société

Comment utiliser les TICs au service de la démocratie ? La question était au centre d’une sensibilisation organisée jeudi à l’endroit des professionnels des...

Société

Le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) a lancé vendredi à Lomé la 6ème édition de la Nuit des droits de l’homme...

Société

Au Togo, les difficultés se sont accentuées dans le milieu carcéral en ces temps de pandémie. Pour apporter des solutions, le Collectif des Associations...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P