Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

Noix de cajou: l’appel de Bataka aux acteurs du secteur

Views: 47

Le ministre de l’Agriculture, Koutéra Bataka, s’est entretenu avec les différents acteurs impliqués dans la commercialisation de la noix de cajou. La rencontre a permis de communiquer essentiellement sur les priorités et défis de cette filière.

Advertisement. Scroll to continue reading.

A l’occasion, tous les acteurs ont convenu des prix qui seront au rendez-vous au titre de la 4ème édition de la campagne de commercialisation des noix de cajou.

Ce qui a permis de connaître également le nombre exact des acheteurs et des exportateurs. Des dispositions qui, selon les informations, visent  à préserver l’intérêt de la filière et de ses acteurs.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Lors de son intervention, le ministre Bataka a révélé que les noix de cajou constituent pour l’économie togolaise une source non négligeable. Et donc, Il est du devoir du gouvernement de réguler, d’encadrer et d’accompagner les filières.

« J’exhorte les acteurs  à cultiver l’entente, l’union pour le développement durable de cette  filière porteuse », a-t-il ajouté.

Le prix planché bord champ retenu par l’ensemble des acteurs des cinq familles de la filière est de 325 FCFA le kg. Le prix d’un plant poly clonal est égal à 300 FCFA et le plant greffé est égal à 550 FCFA.

{loadmodule mod_phocagae,ADS Article}

Advertisement. Scroll to continue reading.

46 acheteurs grossistes et 178 sous acheteurs ont été enregistrés pour cette campagne de commercialisation. Quant aux exportateurs, ils sont au nombre de 20 reconnus officiellement pour exercer les activités d’exportation en toute légalité.

« Les contrevenants seront sanctionnés par la loi en vigueur, notamment les arrêtés interministériels portant réglementation de la commercialisation de la noix de cajou et ses produits dérivés au Togo », a rappelé Komlan Mawuko Gozan, président du Conseil d’administration du Conseil interprofessionnel de la filière anacarde du Togo.

Notons que l’achat des noix de cajou sur toute l’étendue du territoire national est subordonné à l’obtention d’une carte d’acheteur ou de sous acheteur et un agrément d’achat.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Le Togo se révèle comme l’un des pays où l’activité économique principale est l’agriculture. Ses produits agricoles sont mondialement classés parmi les meilleurs en...

Economie

Les 3 dernières années, le gouvernement togolais a multiplié des initiatives pour le développement de l’agriculture. On a noté la mise en place de...

Economie

Le  gouvernement togolais annonce la privatisation du  Mécanisme incitatif de financement agricole (MIFA SA).  Un projet de décret autorisant la cession au secteur privé...

Société

L’agence en charge de la sécurité alimentaire (ANSAT), annonce des ventes de produits céréaliers. La décision prise par Ouro-koura Agadazi et ses collaborateurs fait...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P