Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Les mesures pour des manifestations pacifiques au Togo portent déjà des fruits

Views: 74

Les mesures prises la semaine dernière par le gouvernement, de concert avec certains partis de l’opposition et les acteurs de la société civile pour des manifestations pacifiques  commencent par  porter de fruits. C’est la conclusion à laquelle le ministre de la sécurité et de la protection civile est arrivé  mardi en faisant aux médias le bilan du premier jour des trois manifestations de l’opposition. Le Colonel Yark Damehame a saisi l’occasion pour tirer chapeau  aux organisateurs, aux manifestants et aux forces de sécurité.

Advertisement. Scroll to continue reading.

C’est un bilan satisfaisant que le patron du département de la sécurité et de la protection civile a présenté à la presse ce jour. Satisfaisant, d’autant plus que,  « les manifestations ont été sans incident dans toutes les localités à l’exception près de Sokodé et de Bafilo les manifestants ont voulu au départ dévié l’autorité ».

Pour M. Yark, l’autorité administrative a eu à notifier aux responsables des partis de l’opposition  que Sokodé et Bafilo ne devront pas connaitre des manifestations tout simplement parce que des armes circulent dans les localités.

« Même si dans la correspondance de la coalition envoyée au ministère en charge de l’administration territoriale  Sokodé et Bafilo s’y  figuraient, l’autorité locale avait le dernier mot compte tenu de l’environnement ; et c’est qui s’est passé à Sokodé », a expliqué le ministre de la sécurité et de la protection civile.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Il a souligné qu’il s’est  agi d’un  petit malentendu entre les militants de l’opposition et les forces de sécurité et de l’ordre qui a été vite d’ailleurs  réglé parce que les manifestants ont  finir par être  dispersés. 

« Avant de vous  dire ce qui s’est passé aujourd’hui, je voudrais d’abord féliciter les organisateurs, les forces de l’ordre, les manifestants, les organisations de défense des droits de l’homme et des enfants qui se sont attendus sur le minium pour que la manifestation de ce jour se déroule dans de bonnes conditions» s’est réjoui le ministre Yark

Pour lui, la manifestation de ce mardi 7 novembre  fait l’objet d’un  premier test  satisfaisant des mesures prises par les acteurs politiques et organisations de la société civile le 31 octobre dernier  pour des marches pacifiques.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Le ministre togolais de la sécurité et de la protection civile, Général Damehame Yark offre plus de chance aux jeunes togolais pour intégrer l’effectif...

Politique

Dans le Nord-Togo, un poste des forces de défense et de sécurité a été attaqué dans la nuit du 9 au 10 novembre 2021...

Politique

Le préfet du Golfe s’oppose au meeting annoncé par le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) pour samedi prochain. Le Commissaire principal de police Kossi...

Faits Divers

Depuis quelques années, le Général Yark Damehame a interdit les pétards et autres jeux assourdissants qui bruissent généralement lors de fêtes de fin d’année....

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P