Connect with us

Hi, what are you looking for?

Education

Les enseignants togolais sont désormais « particuliers »

Views: 93

Les députés togolais ont adopté vendredi une version consensuelle du statut particulier des enseignants togolais. Le vote fait suite à un accord trouvé un peu plus tôt entre les fédérations des syndicats de l’éducation, les parlementaires et le gouvernement togolais sur les dispositions qui constituaient les points de désaccord. Les enseignants attendent déjà les décrets d’application avant la rentrée académique de septembre prochain.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Après l’adoption du texte, le ministre des enseignements primaire et secondaire et de la formation professionnelle, Komi Tchakpélé a assuré que le gouvernement va œuvrer pour qu’au plus tard la rentrée prochaine, le décret d’application du texte soit pris pour permettre au secteur de l’éducation d’évoluer.

« Maintenant la balle est dans le camp du gouvernement qui va s’employer pour que d’ici la rentrée un décret soit pris et doté de secteur de cet instrument qui va permettre à notre système éducatif d’aller de l’avant », a-t-il dit.

De l’autre, les fédérations des syndicats des enseignants disent attendre le gouvernement pour la prise du décret d’adoption du projet qui rendra le texte opérationnel.

S’adressant à ses camarades enseignants qui sont sur le terrain, Abaglo Ayité, porte-parole des fédérations des syndicats de l’éducation a indiqué que les dispositions qui posaient problème ont été revues avec le concours des parlementaires pour que chacun ait la même compréhension lors de la mise en œuvre.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

« Ce que je voudrais aussi préciser peut être pour les collègues sur le terrain, c’est que c’est un texte général, donc on ne peut mettre tous les détails. Les parlementaires nous ont rassurés qu’en cas de difficulté dans la mise en application de ces dispositions, on peut toujours faire recours à eux pour qu’ils puissent nous aider à comprendre davantage le texte », a-t-il ajouté.

La question du statut particulier a été l’un des sujets qui divisaient le gouvernement et les enseignants et qui alimentaient les mouvements de grève dans le secteur de l’éducation ces dernières années au Togo. L’adoption de ce document devrait permettre de mettre fin à la crise dans le système éducatif togolais.

Mais pour voir ce texte être appliqué, il faudra attendre que les décrets d’application soient pris avant la rentrée prochaine. Et c’est à ce tournant que le gouvernement est de nouveau attendu par les enseignants togolais.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

Nous l’écrivons le samedi dernier. Le surveillant du CEG Bafilo-Ville s’est rendu coupable des faits de viol sur une élève de 14 ans, en...

Education

En dehors des grossesses précoces, l’école togolaise est confrontée à un phénomène de viol des élèves filles par certains enseignants véreux. Un surveillant, coutumier...

Education

La Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) annonce une nouvelle grève dans les écoles togolaises. L’organisation syndicale exige que les décisions du ministre...

Politique

Gilbert Bawara a passé en revue samedi quatre importants sujets touchant à l’administration togolaise. Le ministre de la fonction publique a donné des assurances...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P