Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Le Togo veut présenter un meilleur visage à l’Examen périodique universel

Pius Agbetomey
Views: 30

Environ une centaine de personne participent lundi à Lomé à une session de deux jours sur l’enrichissement du projet du rapport national de la République Togolaise au titre du second cycle de l’Examen Périodique Universel (EPU). Ouverte par le Ministre Puis Agbétomey, de la justice et des relations avec les institutions de la République, cette rencontre  veut mettre en contribution les acteurs nationaux dans la finalisation du  rapport du Togo au titre du second cycle de l’Examen périodique universel (EPU).

Advertisement. Scroll to continue reading.

Selon l’agenda adopté par le Conseil des droits de l’homme, le rapport national du Togo au titre du second cycle de l’EPU est attendu le 1er août prochain et sera examiné au cours de la 26ème session du groupe de travail sur l’EPU qui se tiendra du 31 octobre au 11 novembre 2016.

Dans le pays, le processus d’élaboration du rapport national qui sera présenté a été lancé le 29 décembre 2015. Après le séminaire sur la technique d’élaboration des rapports alternatifs par les Organisations de la Société Civile, l’atelier de validation de l’avant-projet de rapport initial et l’atelier de validation du rapport de la CNDH entre autres, c’est le moment d’impliquer les acteurs nationaux en vue de parfaire le document élaboré pour la circonstance.  

« Vous êtes les ouvriers de l’ultime rendez-vous à qui revient le délicat travail de finition par une objectivité et juste évaluation des progrès enregistrés dans la mise en œuvre des recommandations acceptées et des actions menées par les différents acteurs » a fait comprendre le Ministre Agbétomey à la centaine de participants venus des institutions, des différents départements ministériels, des OSC, des médias, des forces de défense et de sécurité…. 

Pendant deux jours, ce monde devra œuvrer à l’enrichissement, à la validation et à la disponibilité du rapport en question.

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’EPU, est un mécanisme novateur de veille mis en place depuis 2006 par l’ONU pour assurer l’effectivité de la protection des droits de l’homme. Il consiste à évaluer la situation des droits de l’homme dans tous ses Etats membres, comme ce fut le cas  pour le  Togo en 2011 qui faisait  son premier passage.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Justice

Depuis 2015, le Togo s’est doté d’un nouveau code pénal. Mais il manquait un nouveau code de procédure pénale pour sa bonne application. Le...

Sticky Post

Amnesty International a publié jeudi son rapport de 2020 sur les droits humains dans le monde. Dans son document, l’organisation internationale a consacré un...

Sticky Post

Les autorités togolaises pourraient être interpellées dans les prochains jours par le rapporteur spécial des Nations Unies sur la liberté d’expression. 22 organisations de...

Société

Le Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains (ROADDH) rend compte. La branche nationale de cette organisation de la société civile a évalué...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P