Connect with us

Hi, what are you looking for?

Education

Le NET soutient les élèves dans les Lacs et Bas-Mono

Views: 29

Une délégation du parti Nouvel Engagement Togolais (NET), conduite par son président national Gerry Taama a sillonné vendredi les préfectures des Lacs et Bas-Mono. Soutenus par la fédération du NET-Lacs et le conseiller municipal du NET dans le Bas-Mono, le président et son équipe ont mené des actions dans le sens de l’amélioration des conditions d’étude des élèves.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Au cours de leur déplacement dans les Lacs, ils ont pu constater les conditions difficiles dans lesquelles les écoliers de l’École Primaire Publique Koutigbé étudient. L’équipe a pris l’engagement de réhabiliter les deux salles de classe de cet établissement qui sont dans un état déplorable. Ils ont également promis la construction d’autres hangars aux élèves.

{loadmoduleid 210}

Dans ce sens, le NET a fait don de « prémices d’équipements pour construire un hangar », avec des fournitures scolaires, couplé de la réception du provisoire du bâtiment.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour bannir ces immenses besoins, Taama pense qu’il faut mieux repartir les ressources, mais aussi intervenir sur le planning familial.

« Il faut absolument avoir une proportionnalité entre les ressources des parents et le nombre d’enfants. Ça va très vite. Et la décision du gouvernement de geler les EDIL et le recrutement d’enseignants volontaires ne va pas dans le bon sens » a-t-il déclaré.

Après Koutigbé, c’est le CEG Houndjodekè à Afagnan qui a reçu la visite de la délégation du NET. Là-bas, le parti a fait don de tables-bancs. L’initiative de la préfecture du Bas-Mono est à l’actif de l’élu local de la commune de bas-mono 1, Anselme Yakoubi, soutenu par son bureau préfectoral. Gerry Taama, le président du NET a déclaré à la suite de cette action avoir constaté une crise de l’éducation togolaise.

« Sur près de 500 élèves, un seul bâtiment en tôles rongées par la rouille. Le reste c’est du chaume, et les enfants sont à 5 par bancs, quand c’est possible ; sans oublier l’insuffisance des enseignants » a-t-il dit avant de poursuivre « Nous vivons une crise de l’éducation dans notre pays, et il faut un véritable électrochoc pour y remédier. Mais chacun doit faire sa part : Parents, enseignants et surtout État.»

Gerry Taama est candidat à l’élection présidentielle prochaine. Son parti multiplie des activités depuis le début de la rentrée scolaire à travers le Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 212}

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

Le Nouvel Engagement Togolais (NET) a observé mercredi à Lomé une journée de solidarité et de partage à l’intention des populations d’Agoè. L’initiative du...

Société

Plus d’une vingtaine de quartiers de Lomé ont bénéficié dimanche de 100 kits de survie. L’action a été accomplie par Gerry Taama, président du...

Santé

Le Nouvel Engagement Togolais (NET) a fait sa part. En lien avec la campagne « Solidarité pour le personnel soignant au Togo », les...

Société

Le président du Nouvel Engagement Togolais, Gerry Taama, ne cesse de multiplier ses actions dans la lutte contre le Coronavirus au Togo. Après les...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P