Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Le meeting du Front Citoyen Togo Debout empêché à Lomé

Views: 52

Le meeting prévu pour ce jour à Bè-Kodjindji par le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) ne s’est pas tenu. Très tôt le matin, les forces de défense et de sécurité ont investi le lieu de la manifestation empêchant ainsi tout regroupement. Les responsables de cette organisation dénoncent une pratique liberticide qui n’honore pas le Togo. Le front compte tout de même s’adresser prochainement à la CEDEAO afin qu’elle élabore une feuille de route à même de mettre fin à la crise togolaise.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les autorités togolaises ont mis en exécution leur décision d’interdire le meeting d’information et de sensibilisation programmé par le FCTD pour ce samedi à Lomé. Cette activité à laquelle le mouvement a appelé ses membres actifs et sympathisants ainsi que toutes les populations de Lomé et de ses environs, avait pour but d’interpeller la CEDEAO sur sa responsabilité́ historique dans la recherche d’une solution durable et pacifique à la crise togolaise.

Dans un courrier, la Délégation spéciale de la ville de Lomé, qui a autorisé quelques jours plus tôt cette manifestation, a demandé les responsables de Togo Debout à « surseoir purement et simplement à l’organisation » du meeting.

Dénonçant une volonté manifeste, réelle d’étouffer toute velléité d’expression populaire, l’organisation du Prof David Dosseh a décidé de maintenir le meeting.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Mais c’est sans compter sur les autorités sécuritaires qui ont envoyé un important détachement des forces de défense et de sécurité pour investir le lieu de la manifestation.

Dans une note, les responsables du FCTD appellent les membres, sympathisants et les populations de ne plus se rendre sur les lieux du meeting.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Tout en dénonçant cette pratique liberticide qui n’honore guère notre pays, le FCTD demande à ses membres actifs et sympathisants, ainsi qu’à toutes les populations de Lomé́ et de ses environs, de surseoir à tout déplacement sur le lieu du meeting projeté́, pour ne pas s’exposer à la répression barbare et aux arrestations arbitraires dont nos autorités sont coutumières », écrit Me Raphaël Kpande-Adzare, porte-parole du FCTD.

Le front compte organiser d’autres espaces d’expression dans les tous prochains jours, toujours dans le but d’interpeler la CEDEAO sur la nécessité d’une feuille de route qui prenne en compte les aspirations du peuple togolais, pour une sortie pacifique et durable de crise au Togo.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Coopération

Barros Bacar Banjai est le nouveau représentant résident de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) au Togo. Le nouvel ambassadeur...

International

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) annonce une nouvelle date du lancement de la monnaie « Eco ». Réunis le...

International

Une mission conduite par Goodluck Jonathan, Envoyé Spécial et Médiateur de la CEDEAO au Mali, a séjourné les 8 et 9 juin derniers à...

International

Réunis à Accra dimanche au sujet de la situation politique qui prévaut au Mali, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont décidé de suspendre...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P