Connect with us

Hi, what are you looking for?

Education

Le gouvernement augmente la prime des enseignants avant l’adoption du Statut particulier

Views: 70

Le Premier Ministre, Komi Selom Klassou a reçu vendredi le texte final relatif à l’adoption du statut particulier des enseignants du Togo. C’etait en présence des ministres en charge de la fonction publique, Gilbert Bawara, des enseignements primaire et secondaire, Komi Tchakpele et les responsables des différentes fédérations des syndicats de l’éducation. Occasion pour le gouvernement d’annoncer aux acteurs du système éducatif l’augmentation de la prime unique de l’enseignant à 5000F cfa.

Advertisement. Scroll to continue reading.
Le document réceptionné s’articule autour de plusieurs points. Il parle de la  professionnalisation du métier d’enseignement avec un accent sur la formation initiale et continue des enseignants et  met en exergue la notion d’éthique et de déontologie. 
La carrière de l’enseignant, ses droits et avantages, les obligations et le régime disciplinaire et  la déconcentration sont entre autres axes stratégiques que contient ce document.
Fruit d’un travail de plus de six mois, le document a été élaboré dans un cadre inclusif, de quoi réjouir le Premier Ministre qui a indiqué que le gouvernement est plus que jamais décidé à être attentif  aux revendications. 
« Le gouvernement sous la houlette du Président de la République restera toujours à l’écoute des concitoyens. Aussi, pour prouver sa bonne foi et sa détermination à créer les conditions d’une année scolaire paisible, sereine et fructueuse pour tous les acteurs décide-t-il d’augmenter la prime unique de 5000 F Cfa en plus des efforts déjà consentis en mars dernier », a annoncé M. Klassou.
 
{loadmoduleid 210}
A l’Etat major  de la Coordination Syndicale des Enseignants du Togo (CSET), on dit prendre acte  d’une telle décision en attendant l’assemblée générale de ce samedi.
« Nous prenons acte de ce que le gouvernement a dit. Je vous rappelle qu’au cours de la cérémonie un responsable de la FESEN devrait intervenir pour donner notre avis mais cela n’a pas été fait  et ce n’est pas grave. Demain à l’AG nous ferons le compte rendu à la base, et c’est elle  qui décidera si faut maintenir la grève ou pas », a précisé Yaovi Atsou-Atcha, Coordonnateur de la CSET. 
Rappelons que l’adoption du statut particulier l’enseignant fait partie des revendications pour lesquelles la CSET entend observer une grève de 48 heures reconductible les deux premiers jours de la rentrée qui démarre ce lundi 02 octobre.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'NK Costume'
Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Education

En novembre dernier, le système éducatif togolais a connu des tensions. Les enseignants réclamaient l’octroi par le gouvernement d’une gratification exceptionnelle promise. Le ministre...

Education

Le système éducatif togolais connaîtra des améliorations à compter des mois prochains. Le Comité de suivi et d’évaluation du Protocole d’Accord (PA) entre le...

Education

Après la brouille entre Prof Dodzi Kokoroko et des enseignants, des initiatives se poursuivent pour résoudre les problèmes du secteur éducatif togolais. En milieu...

Education

La Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) annonce une nouvelle grève dans les écoles togolaises. L’organisation syndicale exige que les décisions du ministre...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P