Connect with us

Hi, what are you looking for?

Culture

Lancement du 8è concours d’humour sur fond de vérités aux humoristes togolais

Views: 56

La course à la succession du Groupe Tabala, lauréat de la 7è édition du concours national d’humour au Togo est lancée. C’est au cours d’une conférence de presse tenue jeudi à Lomé par Septentrion Communication, l’initiateur du concours  et son partenaire Togo Cellulaire. Occasion pour Youwessodjo Ouro Bang’na de faire l’état des lieux de l’humour au Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le concours national d’humour au Togo est une opportunité offerte aux humoristes en miniature de sortir du background. L’événement est à sa huitième édition cette année.

Il démarre le 18 février prochain à Dapaong avec la phase éliminatoire. Il sera poursuivi à Kara, Sokodé, Atakpamé et à Lomé avec la grande finale qui a lieu en juillet à Kara pendant la fête traditionnelle Evala.

Pour l’heure les inscriptions ont déjà commencé et se poursuivent jusqu’en mi- février à la place des fêtes « Fil O’Parc » de Lomé.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Cette année, le souhait du promoteur du concours, Youwessodjo Ouro Bang’na est de voir les candidats monter d’un cran.

{loadmoduleid 210}

Pour lui, si les artistes togolais humoristes sont jusque-là absents sur les scènes internationales, notamment au « Parlement du rire » c’est parce qu’ils ne travaillent pas. Le Directeur général de Septentrion Communication indique qu’au Togo, l’humour  a encore du chemin à faire.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Il n’y a pas d’humoristes au Togo. Ceux que nous avons sont tous des essayistes », a-t-il ajouté.

M. Ouro Bang’na s’insurge contre l’attitude de certains de ces artistes qui une fois leur première sortie faite s’érigent en star de haut standing, en devant du coup déloyaux et infidèles à leurs promoteurs.

«Les humoristes doivent savoir que le fait d’être montés sur scène une seule fois ne fait pas d’eux la star. Cela empêche de travailler, de faire des recherches et d’exceller. Ils doivent  venir à l’idée qu’ils sont toujours des apprenants », a-t-il souligné avant d’inviter « ces faiseurs de rire », à continuer par travailler, à écrire leurs propres textes et à s’adonner aux exercices quotidiennement.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Faits Divers

Le gouvernement togolais a rendu un hommage vibrant vendredi aux artistes comédiens  morts dans un accident de circulation le 23 juillet dernier. La  cérémonie...

Faits Divers

Plusieurs voix l’ont réclamé juste après la confirmation de la disparition des humoristes togolais dans le tragique accident de Tchaloudè intervenu le 23 juillet...

Culture

Le monde de la culture togolaise a rendu hommage lundi aux six humoristes parmi lesquels Folo et Agbasco qui ont perdu la vie dans...

Sticky Post

C’est un véritable coup de gueule que lance le ministre togolais de la fonction publique, du travail et de la réforme administrative. Gilbert Bawara...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P