Connect with us

Hi, what are you looking for?

Culture

La 2e édition du festival Nikaala bat son plein à Lomé

Views: 53

La compagnie Sikota a officiellement lancé jeudi à Lomé la 2è édition du festival international de danse « Nikaala ». L’événement de cette année se déroule du 05 au 07 septembre prochains à l’Institut Français de Lomé. Il enregistre la participation des acteurs venus du Burkina-Faso, de la Côte-d’Ivoire, de la France et du Togo. Le lancement du festival a été suivi d’une conférence-débat sur « l’importance et le rôle du corps de la femme en danse », le thème de l’édition.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La conférence-débat a été une occasion pour  la directrice artistique de la compagnie Sikota, Germaine Sikota, d’expliquer le bien fondé du thème intitulé « l’importance et le rôle du corps de la femme en danse ».

Mme Sikota indique que le but de ce thème est de jeter un nouveau regard sur la femme qui danse. Susciter un débat légitime autour de la question en tenant compte des impératifs que cet art mais en tenant compte aussi du contexte de l’Afrique et de la mondialisation.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Elle estime que les mouvements du corps de la femme vont au-delà du simple déhanchement ou du trémoussement.

« Le corps de la femme est passeur d’un message de sensation. Et quand il est sur scène il envoie ce message. Et le public ne doit pas le  percevoir comme la créatrice ou dire que c’est ce qu’elle est. Somme toute, le corps de la femme est tout simplement un moyen de communication », a précisé la promotrice du festival.

L’édition qui s’ouvre ce jour va se poursuivre jusqu’au samedi 07 septembre. Au total (3) spectacles sont au menu. Une compagnie de la Guadeloupe présentera « On t’appelle Vénus », et la compagnie togolaise présentera « De l’endroit à l’envers ». Le dernier spectacle va être présenté par la compagnie burkinabé  qui regroupe plusieurs nationalités.

Rappelons que Nikaala est un cadre de rencontres né d’une volonté de redonner à la femme la place qui est la sienne dans un domaine où elle est parfois victime d’idées reçues.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 212}

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Culture

Sol’Œil d’Afrik est dans la fièvre de la 4è édition de son projet annuel « Danse traditionnelle et création d’aujourd’hui ». L’initiative a débuté ...

Culture

Charles Messan Ameganvi a été élue samedi, président de la Fédération Togolaise de Danse (FTD). C’était à l’issue de l’assemblé générale constitutive tenue à...

Culture

Sol’Œil d’Afrik déroule la 3è édition de son projet annuel « Danse traditionnelle et création d’aujourd’hui » à Lomé. Démarré le 24 février dernier,...

Culture

Lomé, la capitale togolaise vibre depuis mardi au rythme de la 5è édition de la Semaine de Danse Internationale. Organisé par le studio SDK...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P