Connect with us

Hi, what are you looking for?

Education

Kokoroko: ‘Nos ambitions sont grandes pour l’Université et pour le Togo’

Views: 72

L’Université de Lomé est en fête depuis le début de la semaine. Cet établissement public créé le 14 septembre 1970 commémore son jubilé d’or. Plusieurs activités marquent les festivités. A l’heure du bilan, le constat met au goût du jour plusieurs années d’immobilisme de ce temple du savoir qui n’a pas réussi à combler les attentes placées en elle au départ. Mais depuis peu, les choses ont commencé à bouger. L’arrivée à la Présidence de Dodzi Komla Kokoroko marque le début d’une ère de renouveau et de modernisation. A l’heure de la projection, le professeur titulaire appelle à des aventures scientifiques qui seront déterminantes pour le changement tant espéré au profit du Togo et de l’humanité.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Le regard circonstancié sur l’œuvre, sur les 50 ans de l’Université de Lomé s’impose naturellement en convoquant notre passé du présent, notre présent du présent et notre futur du présent », a relevé le Président de l’UL.

Dodzi Kokoroko est conscient que la nouvelle corde ne peut qu’être tissée au bout de l’ancienne. A ce sujet, il note qu’il n’y a d’éternellement neuf que l’éternellement vieux.

Pour Prof Kokoroko, 50 ans est un âge de la maturité mais aussi un âge du bilan et de la projection. Le président de l’UL a déploré que le temple du savoir n’a pas été à la hauteur des attentes placées en lui en termes de contribution au développement économique, social, et politique et de son rayonnement national et international.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Sans ambages, le Président de l’UL relève que les universitaires du Togo sont dans l’incapacité d’assurer leurs charges statutaires. Il regrette le fait que les universitaires togolais ont formé une armée mexicaine de gradés qui n’ont aucun projet d’avenir pour le développement de l’Université et de l’Etat.

{loadmoduleid 212}

De ce constat, Dodzi Kokoroko appelle chacun des acteurs à se projeter.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Il faudra aujourd’hui que nous arrêtions de nous regarder le nombril et de nous mettre au centre de la réflexion qui fera de l’Université de Lomé l’acteur majeur de la diffusion de l’académique, du technologique et du scientifique », a-t-il exhorté.

Pour l’atteinte de cet idéal, Prof Kokoroko indique qu’il faudra des réformes audacieuses tant au plan académique, infrastructurel, au plan managérial et aussi au plan technologique et scientifique.

Des réformes audacieuses et des résultats

Advertisement. Scroll to continue reading.

Evoquant sa présidence, le professeur titulaire de droit se réjouit d’avoir engagé des réformes audacieuses qui ont produit des résultats.

{loadmoduleid 212}

En effet, sur ces dernières années, l’Université de Lomé a changé de visage. Plusieurs bâtiments ont connu des travaux de rénovation et des amphithéâtres ont été construits sans oublier des bâtiments administratifs. Pendant de nombreuses années, la Présidence de l’Université a squatté dans des locaux se trouvant dans l’enceinte du Lycée de Tokoin. Dodzi Kokoroko aura réussi à briser la malédiction en quittant ces locaux vétustes pour aménager à la présidence actuelle.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Avant-gardiste sur plusieurs sujets, le Président de l’UL a rapidement mis en place une commission universitaire (COMUL) ayant la charge de trouver des solutions locales devant permettre de renforcer la lutte contre la pandémie du coronavirus. Des phytomédicaments ont été trouvés et sont actuellement en phase de test clinique. Un témoignage de fruits de réformes engagées, se réjouit Dodzi Kokoroko.

« Le test clinique de ce jour en porte témoignage à travers notre refus de l’immobilisme et à travers notre refus d’être des universitaires de salon ou de canapé. Nous avons essayé de créer la rupture à travers ce test clinique mais je nous souhaite beaucoup d’aventures scientifiques qui seront déterminantes pour le changement tant espéré au profit de notre République et de l’humanité », a-t-il pointé.

Dodzi Kokoroko ne cache pas ses énormes ambitions pour l’Université de Lomé et pour le Togo. Il appelle à des « audaces qui naissent de réelles visions comme l’étincelle qui jaillit du caillou ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

Notons que Prof Kokoroko n’a pas manqué de saluer le président Faure Gnassingbé pour sa confiance et sa vision de l’excellence à l’endroit de l’Université de Lomé.

{loadmoduleid 220}

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Le Parti du Peuple et d’Intégrité (PPI) est contre une nouvelle décision du ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat. Le 26...

Education

Dodzi Komla Kokoroko, ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat vient d’exclure 3 élèves des écoles du Togo. Il s’agit de Rabi...

Education

Pour le compte de l’année scolaire 2021-2022, les frais de scolarité sont gratuits dans l’enseignement secondaire. Mais les frais parallèles restent une préoccupation pour...

Education

Le gouvernement togolais planche déjà sur les préparatifs de la nouvelle année académique et notamment la rentrée. Une 2e communication a été faite jeudi...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P