Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sport

Koffi Assenim, nouveau Secrétaire général de l’Union des fédérations africaines de karaté

Views: 99

En marge du 18ème championnat d’Afrique de karaté de la zone 3 qui se déroule à Abidjan, l’Union des fédérations africaines de karaté (UFAK) a tenu son congrès. Au terme de cette assise, le Togolais Koffi Assenim, président de la Fédération togolaise de karaté, Secrétaire général adjoint du Comité national olympique du Togo, est élu Secrétaire général de l’UFAK, Zone 3.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Encore une bonne nouvelle pour le Togo ! Après Deladem Akpaki, président de la Fédération togolaise de judo, Secrétaire général du Comité national olympique du Togo, porté récemment à la tête de la Direction Marketing de l’Union africaine de judo (UAJ) avec le soutien de Vladimir Poutine, président d’honneur de la Fédération internationale de judo, c’est Koffi Assenim qui est élu ce vendredi 10 mai au poste de Secrétaire général de l’Union des fédérations africaines de karaté de la zone 3 qui regroupe huit pays dont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Libéria, le Niger, le Nigeria et le Togo.

Président de la Fédération togolaise de karaté, Secrétaire général adjoint du Comité national olympique du Togo (CNO-TOGO), Koffi Assenim est un dirigeant amoureux de la discipline et qui ne ménage aucun effort pour sa promotion. Cette élection à l’UFAK, Zone 3, lui permettra de démontrer son savoir-faire et tout l’amour qu’il porte au karaté, et surtout de faire rayonner davantage cette discipline sur le continent africain et au-delà. Content et reconnaissant pour la confiance qui lui est faite à ce nouveau poste, Koffi Assenim promet relever les défis et être à la hauteur de sa tâche.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Cette série de bonnes nouvelles pour le Togo et son Comité national olympique intervient sous la présidence d’Azaad Kelani Bayor, « l’homme des réformes, de l’ordre, de la discipline et de la rigueur ». Il a réussi à ramener le CNO-TOGO sur de bons rails en relançant totalement l’institution, entre-temps grippée. Il a su redonner au comité un nouveau souffle. Artisan du travail bien fait, d’une réforme globale et exemplaire du fonctionnement du CNO-TOGO, ainsi que du respect scrupuleux des textes, le président Bayor fait préparer activement les athlètes togolais pour les prochaines compétitions olympiques internationales. Ces élections des membres du CNO-TOGO à des postes à l’international sont à son actif.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Sport

Mathilde Petitjean figure parmi les candidates en lice pour être membre de la commission des athlètes du Comité international olympique (CIO). Cet organe sera...

Sport

Kouméalo Kabissa, athlète ayant représenté le Togo à Tokyo pour les Jeux paralympiques, et les membres de la délégation sont de retour au pays....

Sport

Le Comité national olympique du Togo (CNO-Togo) s’est expliqué mardi sur la note rappelant à la délégation togolaise aux JO Tokyo 2020 de restituer...

Sport

Du 23 juillet au 08 août 2021 s’ouvrent à Tokyo, dans la capitale du Japon, les Jeux Olympiques 2020 qui seront suivis des Jeux...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P