Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Infrastructures: Gnofam et les entreprises de BTP désormais surveillés

Views: 6

Le Réseau Anti-Corruption Togo (RAC-Togo) s’est exercé mercredi avec la situation des infrastructures au Togo. Le tableau dressé par l’ONG fait état d’un budget conséquent alloué à la construction de ces infrastructures avec des résultats très mitigés. Le Réseau entend apporter  sa touche pour faire changer les données dans les prochains jours.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Selon le RAC-Togo, cette année par exemple, après le vote du budget, le gouvernement compte recourir aux partenaires public-privé pour l’investissement dans les infrastructures et allouer 48% de ce budget aux secteurs sociaux et le Programme d’urgence pour le développement communautaire (PUDC). 

Outre, le taux de renforcement des infrastructures économiques est de 25,1% en 2016 contre 21, 5% en 2015. 

Malgré ces différents budgets importants la construction des infrastructures, affirme Fabrice Ebeh, connaît de sérieuses difficultés, et notamment, la mauvaise qualité de certains ouvrages, des ouvrages débutés mais jamais achevés ou achevés avec un grand retard, les détournements de fonds,  corruption, la marque de transparence des marchés publics. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le Secrétaire Exécutif de RAC-Togo trouve que ces lacunes retardent le développement du Togo.

« Nous allons œuvrer pour qu’à l’avenir il y a du sérieux dans la construction des infrastructures dans notre pays », indique M. Ebeh. 

L’ONG s’engage à faire le suivi des travaux, amener tous les acteurs pour plus de transparence dans la gestion des fonds alloués et exiger l’audit de la gestion des fonds relatifs aux infrastructures routières entre 2012-2016. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

Par la même occasion, le Réseau compte « fabriquer » des journalistes d’investigation, capables de dénoncer ce qu’il y aura lieu de dénoncer. 

Des contrôles techniques seront  aussi en vue pour vérifier la qualité des travaux effectués au fur et à mesure. 

Le RAC-Togo  a entre autres pour objectifs, d’appuyer la mise en place et l’opérationnalisation d’une plateforme des Organisations sur la lutte contre la corruption, informer les citoyens et les communautés sur les impacts négatifs de la corruption sur le développement et appuyer les réformes juridiques et institutionnelles en matière de lutte contre la corruption. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

Il regroupe une quarantaine d’ONG, des syndicats professionnels des travailleurs et des médias.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Sport

Les organisateurs du tournoi de tennis « Gentlemen Open » ont dressé un bilan très satisfaisant de la 1ère édition de l’événement. C’était à l’issue de...

Economie

Le ministre togolais des Infrastructures et des transports, Ninsao Gnofam a répondu à l’interpellation adressée au gouvernement par des députés togolais au sujet du...

Economie

La 11e session du Conseil d’administration de l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (ARSTM) s’est déroulée à Lomé cette semaine. Les...

Economie

Les travaux de la route Lomé-Vogan-Anfoin, la route de la honte vont enfin redémarrer cette semaine. C’est le ministre des Infrastructures et des transports,...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P