Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

EPU: le Togo apprête son rapport à mi-parcours du 3e cycle

Views: 29

Le ministère des droits de l’homme et des relations avec les institutions de la République peaufine les derniers réglages du rapport national du Togo au titre du 3è cycle de l’Examen périodique universel. Avec le soutien financier du Programme des Nations Unies pour le Développement, il a ouvert mardi à Lomé une rencontre de trois jours  sur la validation nationale du projet de rapport à mi-parcours du Togo au titre du 3è cycle de l’Examen périodique universel (EPU). Elle réunit plus d’une soixantaine de participants et fait suite à une série d’activités.

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’atelier de  validation nationale du projet de rapport à mi-parcours du Togo au titre du 3è cycle de l’Examen périodique universel (EPU) s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme 2 : « promotion et protection des droits de l’homme » du ministère en charge des droits de l’homme. Il fait également partie du plan de travail annuel 2019 qui sera signé entre ledit ministère et le PNUD.

La réunion vise l’élaboration et la soumission du rapport à mi-parcours du Togo au titre du 3è cycle de l’Examen périodique universel (EPU) sur la mise en œuvre des recommandations de l’EPU et des organes traités.

Elle enregistre la participation des membres de la commission interministérielle de rédaction des rapports et de suivi des recommandations sur les droits de l’homme, des représentants des institutions de la République des organisations de défense des droits humains.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Ces participants sont appelés à trouver un consensus autour des données et informations collectées sur la mise en œuvre des recommandations de l’EPU et des organes traités, refaire le point sur les recommandations de l’EPU pour le Togo et finaliser le rapport pour sa soumission.

{loadmoduleid 210}

Ouvrant les travaux, Blaise Komlan Narteh-Messan,  a indiqué que l’engagement du Togo pour la consolidation des droits humains est irréversible. C’est pourquoi, poursuit le directeur de cabinet,  tout au long du processus le département a sollicité et obtenu de manière inclusive la participation des organisations de la société civile.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Rappelons que le Togo a présenté son rapport national au titre du 2è cycle de l’Examen périodique universel le 31 octobre 2016 devant le Conseil des droits de l’homme. Le 16 mars 2017, il a été procédé à l’adoption finale du groupe de travail sur l’EPU au Togo.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

20 jeunes viennent de faire leur entrée dans le cercle brisé des écrivains au Togo. Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT)...

Société

Sur l’initiative du Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT), la société civile togolaise a validé mercredi ses rapports alternatifs pour l’Examen Périodique...

Société

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) a ouvert mardi à Lomé un atelier de validation de son rapport complémentaire au titre du...

Politique

En août 2019, soit deux ans après les manifestations populaires instiguées par Tikpi Atchadam et son Parti national panafricain (PNP), le gouvernement togolais avait...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P