Connect with us

Hi, what are you looking for?

Education

Enseignement: une grève de 72 heures pour répondre au dilatoire du gouvernement

Views: 53

La Coordination des Syndicats de l’Education du Togo (CSET) va renouer avec les mouvements de grève après un mois de trève. La Coordination, qui après de multitudes rencontres  avec le Premier ministre, Komi Selom Klassou avait donné trois semaines au gouvernement pour ouvrir un dialogue sur la crise du système éducatif, entame une nouvelle grève de 72 heures à partir du mardi 30 janvier prochain. Yawovi Atsou- Atcha et ses camarades entendent  durcir le ton  et boycotter les examens de fin d’année  si les revendications restent insatisfaites.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« La Coordination des Syndicats de l’Education du Togo (CSET) constate avec indignation le caractère dilatoire caché que revêt une fois encore cet  énième groupe de travail afin de perdurer la crise qui n’a eu que d’impacts négatifs quant à la qualité de l’enseignement au Togo », précise le communiqué de la CSET qui  appelle  tous les camarades enseignants, les chefs d’établissements et les inspecteurs à respecter le mot d’ordre de grève d’indignation les 30, 31 janvier et le 1er février prochain.

Il s’agira pour les enseignants grévistes de faire entendre leur voix une nouvelle fois sur la question des  primes et indemnités, de l’adoption et l’application du statut particulier de l’enseignant togolais.

{loadmoduleid 210}

La coordination indique que la question de prime et indemnités est  prioritaire  lors des discussions dans le groupe de travail et qu’au terme de trois jours de cessation de travail susmentionnés si elle ne trouve pas satisfaction, la grève restera reconductible les prochains jours.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Elle conclut que toutes les évaluations avant, pendant et après la période de grève sont boycottées jusqu’à satisfaction.

Rappelons que la reprise des mouvements de grève annoncée par la CSET est une preuve de l’échec cuisant du cadre de discussion de dialogue mis en place au sortir de la rencontre du 11 janvier dernier entre  gouvernement et centrales syndicales de l’enseignement.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

Nous l’écrivons le samedi dernier. Le surveillant du CEG Bafilo-Ville s’est rendu coupable des faits de viol sur une élève de 14 ans, en...

Education

En dehors des grossesses précoces, l’école togolaise est confrontée à un phénomène de viol des élèves filles par certains enseignants véreux. Un surveillant, coutumier...

Education

La Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) joue la carte de l’apaisement. Elle a annulé in extremis son nouveau mouvement de grève prévu...

Education

La Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) a annoncé une nouvelle grève pour les 10 et 11 novembre. Un courrier a été adressée...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P