Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sport

Dogbo, Evenamede et Ramanou sanctionnés dans l’affaire de la fausse skieuse togolaise

Views: 104

Le Comité National Olympique du Togo (CNO-Togo) n’a pas tardé pour frapper dans l’affaire de la fausse skieuse « togolaise » inscrite aux Jeux Olympiques (JO) d’hiver de Sochi en 2014. Alessia Dipol qui a participé à ces jeux au nom du Togo n’est pas togolaise et ne disposait d’aucun papier togolais. A l’issue de sa session extraordinaire tenue le 25 mai dernier, Auguste Dogbo (ancien président du CNO-Togo), Roger Kossi Evenamede (président de la Fédération Togolaise des Sports de Glisse et de Ski, Owolabi Ramanou, secrétaire général de ladite fédération ont été suspendus de toute activité et fonction liée à la gestion des associations sportives au Togo pour trois ans.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Si sa participation aux JO d’hiver de 2014 pour le compte du Togo aux côtés de Mathilde-Amivi Petitjean s’est passée inaperçue, elle finira par secouer le CNO-Togo en cette année 2018.

Alessia Afi Dipol, avait été désignée en février dernier pour représenter encore le Togo au JO d’hiver de Pyeongchang parce que remplissant les minimas. Mais elle a fini par être recalée parce que ne disposant pas de papiers togolais. Malgré le refus du CNO-Togo de la présenter au nom du Togo, Alessia Dipol s’était présentée à Pyeongchang pour obtenir son accréditation avant d’être déboutée. Son nom ayant été supprimé de la liste des participants.

C’est alors que le Comité International Olympique (CIO) interpelle le CNO-Togo. Le nouveau patron de l’olympisme togolais a dû saisir son prédécesseur pour comprendre les conditions de participation de Mlle Dipol aux JO de 2014, celle-là même qui avait déjà compéti en 2012 et 2013 à d’autres évènements sportifs sous le drapeau italien.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

La majorité des membres du CNO-Togo présent à la session extraordinaire ont décidé de sanctionner les auteurs pour le fait que l’inscription d’Alessia Dipol aux JO de Sotchi pour le compte du Togo sans qu’elle n’ait les documents togolais viole les règles du CIO en la matière, notamment l’article 41. En effet, selon l’article en question, chaque athlète doit ressortissant du pays qui le présente.

Le cas Alessia Dipol a entraîné, selon le CNO-Togo, des conséquences fâcheuses pour le Togo vis-à-vis du CIO.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Ainsi, est-il retiré à la Fédération Togolaise des Sports de Glisse et de Ski jusqu’à nouvel ordre toute voix délibérative lors des réunions du conseil d’administration et des congrès électifs du CNO-Togo.

De plus, Auguste Dogbo, ancien président du CNO-Togo,  Roger Kossi Evenamede, président de la Fédération Togolaise des Sports de Glisse et de Ski et  Owolabi Ramanou, secrétaire général de ladite fédération sont suspendus de toute activité et fonction liée à la gestion des associations sportives au Togo pour 3 ans.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Sport

Mathilde Petitjean figure parmi les candidates en lice pour être membre de la commission des athlètes du Comité international olympique (CIO). Cet organe sera...

Sport

Kouméalo Kabissa, athlète ayant représenté le Togo à Tokyo pour les Jeux paralympiques, et les membres de la délégation sont de retour au pays....

Sport

Le Comité national olympique du Togo (CNO-Togo) s’est expliqué mardi sur la note rappelant à la délégation togolaise aux JO Tokyo 2020 de restituer...

Sport

Du 23 juillet au 08 août 2021 s’ouvrent à Tokyo, dans la capitale du Japon, les Jeux Olympiques 2020 qui seront suivis des Jeux...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P