Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

Des Zémidjan bientôt salariés et déclarés à la CNSS

Views: 19

Des jeunes togolais désireux d’apporter leur contribution à l’édifice national s’engagent à faire rêver les conducteurs de taxi moto et les chauffeurs. Ils ont lancé mardi à Lomé « Nouvelle Aire du Transport (NVAT), un projet éponyme pour principalement établir  la liaison entre les conducteurs et les clients. En dehors de ses multiples services, la société fera des Zemidjamen et des chauffeurs des salariés au Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

NVAT qui est une société qui fait de l’innovation dans le secteur du transport au Togo. Elle s’est donnée pour missions d’assurer la liaison entre  conducteurs et les clients, les passagers aussi bien pour le transport des passagers que pour le transport des marchandises.

« Il s’agira pour les passagers qui veulent se déplacer pour aller chercher les conducteurs de taxi moto ou de véhicule de s’inscrire sur notre plateforme. Ils nous appellent à travers un numéro vert en cas de recherche des transports et nous  contacterons notre conducteur ou chauffeur de la zone qui arrive  instantanément pour assurer leur déplacement », a expliqué Taïrou Bagnou, chargé à la communication de NVAT.

Le projet prévoit mettre ses propres engins (motos ou véhicules) à la disposition de ceux qui en veulent. Toutefois, que cela soit la société qui offre l’engin ou que ce soit l’individu qui utilise son propre engin, il faut d’abord payer des frais d’adhésion, faire des versements journaliers pour bénéficier des avantages du projet.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Nous voulons professionnaliser le domaine en offrant des salaires. Si quelqu’un s’inscrit chez nous et fait des versements réguliers,  il aura des salaires qui vont de 40.000 F à 200.000F ; il sera déclaré à la Caisse nationale de la sécurité sociale, bénéficiera d’une assurance maladie, lui et sa famille et aura la possibilité de faire des prêts bancaires » a ajouté M. Bagnou  

Par ailleurs, en rassurant sur la faisabilité et surtout sur la crédibilité du projet, Komi Rodophe Aki, directeur général de la NVAT a assuré que l’initiative est déjà connue des autorités togolaises.

« Nous avons un récépissé et l’autorité a été tenue au courant de notre projet. Et même le fait de déclarer les gens à la Caisse qui disposeront de leur carnet est une autre  preuve palpable que nous ne sommes pas dans l’arnaque », a-t-il garanti.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

La  Société Autonome de Financement de l’Entretien Routier (SAFER) a repris en début de semaine la collecte des droits de péage sur la route...

Société

La décision du gouvernement togolais d’interdire les activités des Zémidjan et des tricycles passe mal. Si à Lomé, il est facilement remarqué que cette...

Société

Le ministre de la Sécurité et de la protection civile, Gal Yark Damehane et Zouréhatou Kassa Traoré, ministre des transports et des infrastructures, ont...

Société

Qui est Zémidjan et qui ne l’est pas ? Les autorités togolaises décident de clarifier les choses. En effet, des malfrats profitent de la confusion...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P