Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Des malfrats armés arrêtés par la Police togolaise

Views: 66

Les forces de l’ordre et de sécurité du Togo semblent avoir pris une longueur d’avance sur les malfaiteurs. Elles multiplient depuis quelques jours le démantèlement des réseaux de criminalité après s’être montrées impuissantes face à la kyrielle de braquages et  vols qu’a connus le pays ces derniers mois. Ces agents viennent de mettre leur grappin sur 8 nouveaux  « malfrats » qui ont en leur possession d’armes à feu. Les mis en cause se reconnaissent membres d’un vaste réseau qui opère à Lomé, il y a longtemps.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les présumes malfrats ont été présentés à la presse mercredi par la police nationale. Il s’agit de Wilson Nicolas, Assogba Komlan (39ans), Akotsou Sylvain (33ans), Amouzou Parfait alias stone (21 ans), Amegan Crépi Emmanuel Alias Yéma (23 ans), Sewonou Komi (33ans), tous de nationalité togolaise. Egalement de Sastre Arnold (23ans) de nationalité béninoise et N’tsakpoe kodjo (23ans) de nationalité togolaise demeurant à Zanguera sont dans le coup.

Membres d’un réseau de cambriolage, ils ont l’habitude de s’introduire  nuitamment dans les domiciles soit par escalades soit par effraction des portes, et emportent tout ce qu’ils y trouvent.

« Nous volons  des motos, des appareils électroménagers, des meubles  ou tout autre objet ou bien de valeur que  Komi Sewonou  se charge de revendre sur le marché noir », ont-ils tous reconnu.

Deux d’entre eux ont été  interpelés dans la nuit du 17 au 18 septembre derniers  par une équipe de patrouille du Groupe d’intervention de la Police nationale  à Baguida. Ils étaient à dos d’une moto transportant une douzaine de chaises plastiques.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Interrogés, l’un a déclaré les avoir volé dans une maison à Avépozo.  Dans ses  investigations,  la police  découvre  qu’ils sont membres d’un réseau de cambrioleurs. C’est ainsi qu’elle a pu mettre la main sur les 5 autres.

Le 8ème malfrat présenté a pour nom Kodjo Togbe possédant une arme à feu. Il a été arrêté le 23  septembre  dernier à Sanguéra  suite aux investigations consécutives.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le nommé Togbe avoue qu’il a l’habitude de braquer un certain N’tsapkoe Kodjo. Aussi reconnait-il membre d’un groupe de malfaiteur et a  participé à plusieurs braquage et vols de motos dans la ville de Lomé.

Ils seront tous présentés au procureur pour répondre de leurs actes.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Faits Divers

La Police nationale a arrêté le 26 août dernier à Lomé 21 cybercriminels, tous de nationalité nigériane. Les individus se passaient pour des spécialistes...

Faits Divers

Un groupe de malfrats sévit depuis quelque temps dans la préfecture des Lacs et notamment dans le canton d’Aklakou. La gendarmerie nationale vient de...

Faits Divers

Un togolais d’une quarantaine d’années vivant en France a été abattu lundi par la police française lors d’une intervention. Le drame s’est produit à...

Société

Les forces de défense et de sécurité ont interpellé vendredi dernier 67 personnes dans les quartiers Gbomamé et d’Apédokoè (Adidogomé). C’était au cours d’une...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P