Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

Début de la cotation de l’emprunt obligataire 2018-2023 du Togo à la BRVM

Views: 18

La première cotation de l’emprunt obligataire du Togo TPTG 6,90% 2018-2023 s’est déroulée vendredi. La cérémonie a été délocalisée à Lomé et a été présidée par le ministre togolais de l’économie et des finances, Sani Yaya en présence du Directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), Dr Edoh Kossi Amenounve, du Directeur général du trésor et de la comptabilité publique du Togo, Ekpao Adjabo et de Magloire N’Guessan, le Directeur générale de la Sgi Sogebourse, chef de file de l’émission obligataire.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Du 20 décembre 2017 au 20 janvier 2018, le Togo avait lancé un emprunt obligataire d’un montant indicatif de 60 milliards de Fcfa pour l’apurement de la dette publique intérieure et le financement des projets porteurs de croissance. L’opération a permis aux Sgi dont Sogebourse, chef de file de l’émission obligataire de mobiliser 61,879 milliards ; ce qui correspond à un taux de souscription de 103%. 48% des souscripteurs viennent du Togo et 40% d’entre eux sont de la Côte d’ivoire.

Intervenant vendredi à l’occasion de la première cotation de cet emprunt, Sani Yaya, le ministre togolais de l’économie et des finances a estimé que le succès de l’opération démontre la confiance des investisseurs en la politique de développement socio-économique orientée vers les réformes, la modernisation et surtout l’inclusion sociale de l’Etat du Togo.

Pour le ministre, le gouvernement togolais est résolu à relever les défis liés à la pauvreté surtout en milieu rural, au chômage, au sous-emploi, en particulier chez les jeunes, etc. pour préserver la paix sociale et la cohésion nationale.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Tout cela ne peut être possible sans le concours des différents partenaires qui ont toujours appuyé d’une façon ou d’une autre la  politique du Gouvernement, en ce qui concerne la mobilisation des ressources.  Le marché financier étant l’une des opportunités pour nos pays de pouvoir mobiliser des ressources pour financer leur  développement, le  Gouvernement togolais, continuera de saisir cette opportunité offerte par le marché régional à travers des émissions de titres publics », a déclaré Sani Yaya.

{loadmoduleid 210}

Le Directeur général de la BRVM a quant à lui expliqué que le marché financier régional a été créé pour permettre aux Etats et au secteur privé de lever des ressources pour financer les économies. Pour Edoh Kossi Amenounve, la cotation de l’emprunt du Togo sera une façon d’admettre à la BRVM afin de permettre à ceux qui n’ont pas pu souscrire à l’opération au moment de l’émission de pouvoir acheter des titres sur le marché de la bourse régionale.

« Le public peut, à partir d’aujourd’hui, acheter ces obligations de l’Etat togolais et faciliter la liquidité de ce titre sur le marché. Tout le monde peut participer à ce type de financement et tout le monde peut attendre les retombés. Les placements que le public fait à travers le marché en achetant les obligations sont rémunérés. Aujourd’hui c’est 6,90% net d’impôt et les deux parties sont gagnantes. L’Etat aura les moyens recherchés et le public aura les rémunérations», a-t-il explicité.

Pour la toute première cotation, 100 titres ont été échangés pour un montant total d’un million de Fcfa.

Advertisement. Scroll to continue reading.

A noter que l’emprunt obligataire du Togo TPTG 6,90% 2018-2023 est le 4e que l’Etat togolais a émis sur le marché régional. Le total de ses interventions depuis 2006 s’évaluent à 314,18 miliards de Fcfa dont 156 milliards sous forme de Sukuks.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Le gouvernement togolais décide d’aider les investisseurs dans les structures de trading interdites récemment d’activités à rentrer dans leurs fonds. Un comité de suivi...

Economie

Le Conseil National du Crédit du Togo appelle les banques et établissements financiers du Togo à innover pour un meilleur financement de l’économie. Malgré...

Economie

Les réformes engagées par le gouvernement togolais, en vue de l’assainissement des finances publiques et de la transparence fiscale, commencent à porter leurs fruits....

Economie

Le système de passation des marchés publics du Togo connait des balbutiements malgré la kyrielle de réformes opérées ces dernières années dans le secteur....

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P