Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Corruption et Blanchiment: MéToCoB aiguise des patrons de presse

Views: 51

La presse togolaise sonne la mobilisation contre la corruption et le blanchissement d’argent au Togo. A cet effet, il  est ouvert vendredi à Kpalimé pour 2 jours un séminaire de formation à l’intention des patrons de presse sur les mécanismes de lutte contre la corruption. L’événement est organisé par l’association Médias Togolais contre la Corruption et le Blanchissement (MéToCoB) avec le soutien de l’Office Togolais des Recettes (OTR). Il vise à aiguiser les médias  sur le traitement des sujets  liés à la corruption et aux infractions assimilées.

Advertisement. Scroll to continue reading.

C’est une première activité  de MéToCoB quelques mois après sa création. Le séminaire sur les mécanismes de lutte contre la corruption entend faire progresser le niveau des professionnels des médias en matière de traitement des informations sur la corruption, le blanchissement d’argent, les fraudes en tout genre, en vue de mieux informer les populations.

« Pour réussir la mission de lutte contre la corruption et le blanchissement  au Togo, il faut avoir une pépinière de formateurs qui maitrisent les facettes desdits phénomènes et surtout la façon de les combattre et de les transmettre à leur tour à un plus grand nombre de journalistes » a expliqué Michel Yao Tchadja, Président du MéToCoB.

De ce fait, 15 participants essentiellement composés des patrons de presse auront droit à plusieurs communications entre autres de l’information aux renseignements ; des méthodes d’investigation ; la promotion de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption au Togo : cas de l’OTR et le rôle des organismes publics pour juguler le phénomène de la corruption au Togo

L’initiative est soutenue par l’OTR dont l’une des missions principales est la lutte contre la corruption.

Advertisement. Scroll to continue reading.

«  Dans le contexte actuel au niveau mondial, on ne peut  pas maximiser la mobilisation des recettes sans lutter contre la corruption. Elle (corruption)  est l’une des fraudes contre laquelle luttent la douane et les impôts » a réitéré Kwawo Essien, Commissaire des douanes et des droits indirects à l’OTR.

D’après les estimations récentes de la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (Haplucia), environ 10 milliards d’euros sont versés chaque année au Togo par des particuliers et des entreprises sous la forme de pots-de-vin.

{loadmoduleid 220}

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

L’Alliance nationale des consommateurs et de l’environnement du Togo (Ance-Togo) a présenté mercredi un bilan sur la corruption au Togo. Il s’agit des premiers résultats...

Economie

Le Chef de l’État togolais Faure Gnassingbé veut compter sur l’expertise de l’avocat camerounais, Akere Muna dans la lutte contre la corruption et les...

Economie

Le Collectif des Associations contre l’Impunité au Togo (Cacit) se déclare pour le Haplucia, l’organisme étatique qui combat la corruption au Togo. Pour l’organisation...

Economie

Ferdinand Affognon ne supporte plus de voir les pilleurs continuer de mener la belle vie avec de l’argent volé à l’Etat. L’ancien Directeur général...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P