Connect with us

Hi, what are you looking for?

Santé

CHU: 2 arrêtés de Mijiyawa contre 2 décrets du président

Rich results on Google's SERP when serching for 'chu'
CHU Sylvanus Olympio de Lomé
Views: 2978

Ces dernières semaines, Prof Moustafa Mijiyawa, le ministre de la santé a procédé à deux importantes nominations à la tête des 2 CHU du Togo. Le Lieutenant-Colonel Yawo Apélété Agbobli devient ainsi le nouveau Directeur général du CHU Sylvanus Olympio alors qu’il se faisait remplacé à la tête du CHU Campus par Dr Kalao Assima. Deux nominations qui posent un problème de forme.

Le Colonel Wiyao Kpao Adom était admis à la retraite depuis longtemps. Il a continué à diriger la CHU Sylvanus Olympio de Lomé jusqu’au 17 juin dernier. Le ministre en charge de la santé a décidé de le remplacer. On ignore ce qui n’a pas marqué entre les deux hommes.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Ainsi par un arrêté pris, Prof Moustaffa Mijiyawa nomme le Lieutenant-Colonel Yawo Apélété Agbobli à la tête du plus grand centre hospitalier du Togo.

Lt-Col Yawo Apélété Agbobli qui était avant sa nomination à la tête du CHU campus devrait laisser sa place à quelqu’un d’autre. Une semaine plus tard, Prof Mijiyawa nomme, toujours par arrêté ministériel, Dr Essodom Assima Kalao à la tête du CHU Campus. Ce dernier était précédemment Directeur préfectorale de la santé d’Agoè-Nyivé.

Deux nominations qui consacrent ainsi la promotion de deux médecins togolais dont les compétences sont reconnues.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Mais dans l’opinion publique, plusieurs questions se posent quant à la manière dont le ministre de la santé s’est pris pour procéder à ces nominations.

En effet, en septembre 2017, c’est par décret pris en Conseil des ministres par le Président de la République que le médecin-légiste, Dr Agbobli Yawo Apélété avait été nommé Directeur général du CHU-Campus de Lomé. Prof Moustafa Mijiyawa était déjà ministre de la santé à l’époque.

De même, quand on remonte le temps, on se rend compte que le Colonel Kpao Wiyao Adom avait lui aussi été nommé par décret présidentiel pris en Conseil des ministres le 02 octobre 2013 précisément à la tête du CHU SO.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Alors, les observateurs de la vie publique se demandent qu’est-ce qui a changé dans les normes républicaines pour qu’un ministre, prenne des arrêtés pour procéder aux remplacements de Directeur de CHU nommés par décret présidentiel pris en Conseil des ministres.

De la nomination des Directeurs des CHU

Dans les normes, selon nos recherches, tous les directeurs généraux des Centres hospitaliers universitaires (CHU) sont nommés par décrets pris en conseil des ministres par le Chef de l’Etat. Ce qui a été fait jusque-là. C’est d’ailleurs la même règle au niveau de plusieurs départements ministériels où les ministres proposent des personnalités à nommer à la tête des structures de l’Etat.

Au ministère de la santé, la roue s’invente apparemment et cela pose un dangereux précédent dans la norme républicaine.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Moustafa Mijiyawa qui a proposé en 2017 au Chef de l’Etat la nomination du Lieutenant-Colonel Agbobli, alors commandant, n’a-t-il pas réussi cette fois à faire accepter ses propositions à Faure Gnassingbé ? Où S’agit-il de nominations provisoires à corriger rapidement dans les prochains jours en Conseil des ministres ?

Il ne s’agit surtout pas de la 2e possibilité. En effet, les arrêtés du ministre n’ont jamais laissé croire à de nominations provisoires. De plus, depuis ces nominations par arrêtés, 2 conseils de ministres se sont déjà tenus sans que la question ne soit évoquée.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Tous les membres du gouvernement togolais se sont réunis autour du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé depuis dimanche à Kara. Dans cette ville, qui...

Politique

Au Togo, des opposants, des journalistes et autres militants des droits de l’homme sont espionnés par le pouvoir avec Pegasus. Ce n’est certainement pas...

Coopération

Mahamadou Issoufou, n’est plus le chef d’Etat du Niger mais se voit honoré. L’ancien président nigérien a œuvré pour l’opérationnalisation de la ZLECAf (Zone...

Santé

Pour rendre visite à un patient admis au Pavillon militaire du CHU Sylvanus Olympio de Lomé, il faut présenter un passeport vaccinal. Le Colonel...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P