Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Bodjona chez Akufo-Addo, préserver la cohésion nationale à tout prix

Views: 59

L’on en sait un peu plus sur le dernier déplacement de Pascal Bodjona à Accra sur demande du président ghanéen, Nana Akufo-Addo, l’un des facilitateurs de la crise togolaise. La visite de l’ancien ministre de l’administration territoriale intervenait quelques jours seulement après la sortie de la feuille de route de la CEDEAO dont plusieurs points étaient sujets à interprétation. Et suite aux nouvelles incompréhensions qui surgissent entre le pouvoir et la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition, le président ghanéen a jugé bon de consulter l’ancien Directeur de cabinet de Faure Gnassingbé. Ce dernier aurait plaidé pour deux choses fondamentales.

Advertisement. Scroll to continue reading.

C’est à la demande de Nana Akufo-Addo que Pascal Akoussoulèlou Bodjona s’est rendu dans la capitale ghanéenne. L’ancien porte-parole du gouvernement togolais a été reçu au Palais présidentiel.

Même si les deux hommes sont très proches, la situation sociopolitique togolaise et la conduite à tenir dans la mise en œuvre des recommandations formulées par les Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO ont meublé la grande partie des discussions.

Selon des informations communiquées à Togo Breaking News, Nana Akufo-Addo, à qui les dernières divergences autour de la reprise des activités de la CENI ont été communiquées, est soucieux de la conduite à tenir pour que le problème togolais soit réellement résolu.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Même si l’intéressé lui-même se garde toujours de se prononcer ouvertement sur la crise togolaise et sur les multiples échanges qu’il a eus ces derniers mois avec le président ghanéen, il nous revient que le ministre Bodjona a clairement dit au facilitateur ce qui doit être fait dans la situation actuelle pour ne pas repousser la crise à plus tard.

« Il n’est pas politiquement correcte pour Pascal Bodjona de dévoiler, à l’étape actuelle des débats, le contenu d’une audience qu’un chef d’Etat qui a une part prépondérante dans la recherche de solution à la crise togolaise, a bien voulu lui accordée », explique un proche de l’ancien bras droit de Faure Gnassingbé.

Toutefois, l’entourage de Pascal Bodjona affirme qu’il a proposé à Nana Akufo-Addo, ce qui peut contribuer à l’intérêt de tous les togolais et dans quelle mesure la mise en œuvre des décisions prises par les Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO peut aider à tourner véritablement dos au problème qui dure trop longtemps.

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’ancien ministre aurait préconisé qu’il sera nécessaire de mettre en œuvre les décisions de la CEDEAO dans la paix et dans l’entente mutuelle, pour que la cohésion du Togo soit préservée à tout prix.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Coopération

La Cour de justice de la Communauté Economiques des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a achevé jeudi sa conférence internationale démarrée lundi à...

Coopération

La cour de justice de la Communauté Economiques des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) célèbre ses 20 années d’existence et d’exercice. Pour marquer...

Société

Quelles sont les avancées obtenues ces dernières années en matière de lutte contre l’apatridie dans les zones Afrique de l’ouest et Afrique centrale ? La...

Politique

La contestation des résultats de l’élection présidentielle de 2020 par Agbeyome Kodjo s’était transportée devant la Cour de Justice de la CEDEAO. Arrêté et...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P