Connect with us

Hi, what are you looking for?

Education

Bawara: ‘La prochaine année scolaire s’annonce sous de bons auspices’

Views: 6

Les précomptes des mois de novembre, décembre, janvier et février derniers ne sont pas encore versés aux enseignants grévistes. Une situation qui préoccupe la Coordination syndicale des enseignants du Togo (CSET) qui menace de relancer les mouvements de grèves à quelques semaines de la fin de l’année scolaire. Ce regroupement syndical réclame également sa présence dans le comité devant rédiger le statut particulier des enseignants. Le ministre de la fonction publique s’est proncé eudi sur ces exigences.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour la CSET, il est inadmissible que le gouvernement demande aux enseignants dont les salaires ont été précomptés de fournir des dossiers avant d’être remboursés. La raison avancée par les enseignants est qu’au moment de faire les précomptes, personne n’a eu besoin de leurs dossiers. 

A cela, l’organisation chapeautée par Atsou-Atcha estime que si elle ne fait pas partie du comité chargé de rédiger le statut particulier, le document ne sera pas accepté.

Du côté du gouvernement, on appelle à la modération et la responsabilité. Le ministre de la fonction publique, Gilbert Bawara a indiqué que le travail et les efforts faits aussi bien par les enseignants, les responsables syndicaux que les pouvoirs publics, continuent à être déployés pour favoriser l’aboutissement heureux de l’année scolaire. Pour M. Bawara, la prochaine année scolaire s’annonce sous de bons auspices.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Se prononçant sur la question des précomptes, le ministre estime que si les enseignants concernés étaient sur leur lieu de travail pour les prestations, il leur suffit de fournir les pièces justificatives et le gouvernement prendra les dispositions qui s’imposent.

Quant à la composition du comité de rédaction, M. Bawara avance qu’il y a lieu d’éviter une composition pléthorique dudit comité. 

« Si ce comité devrait devenir un lieu de négociation, c’est certain que le processus serait retardé ou bloqué », a-t-il dit ajoutant que le processus d’élaboration et d’adoption du statut particulier des enseignants se fera dans un esprit d’écoute et de concertation.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

L’assemblée nationale a voté mardi la 2è délibération du projet de loi modifiant la loi du 16 décembre 2006 portant code du travail. Cette...

Education

Des dispositions urgentes ont été prises pour la rénovation immédiate des infrastructures du Lycée de Sessaro-Mazada. Dodzi Kokoroko, le ministre togolais des enseignements primaire,...

Politique

Le ministre togolais de la fonction publique, du travail et du dialogue social annonce la prochaine organisation d’un concours de recrutement général dans l’administration...

Education

L’Association des Ressortissants du Canton de Bolou pour le Développement (AREBOD) va susciter de l’émulation en milieu  scolaire. Elle a lancé jeudi dans son...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P