Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Aéroport de Lomé: Risque d’une reprise mouvementée

Views: 74

Des agents de l’Aéroport International Gnassingbé Eyadema (AIGE) sont mécontents. Victimes de ce qu’ils appellent une injustice salariale, des Opérateurs de vidéosurveillance de l’Aéroport décident de se faire entendre. Ils menacent d’entrer en grève après des tractations infructueuses avec l’employeur. Le mouvement projeté pourrait perturber le trafic aérien à sa reprise.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vers une reprise mouvementée du trafic aérien au Togo ? Cela est possible si la situation actuelle prévaut. Des Opérateurs de vidéosurveillance à  l’Aéroport International Gnassingbé Eyadema dénoncent un traitement qui s’apparente à du 2 poids 2 mesures.

Recrutés avec le même diplôme et sur les mêmes compétences, certains de ces agents sont soumis à un contrat à durée déterminée et d’autres à un contrat à durée indéterminée.

Les employés  à contrat à durée déterminée perçoivent une rémunération de base de 60.000F.  Ils sont au total 18 à être dans le cas.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Les 4 autres, placés sous contrat à durée indéterminée sont rémunérés à 200. 000 Fcfa.

« Nous avons été recrutés la même année et avec le même diplôme. Nous avions composé dans les mêmes matières  mais depuis là nous avons remarqué que nos salaires diffèrent. Les rémunérations de certains sont quatre fois plus grandes que celles d’autres », a confié un des agents à Togo Breaking News.

Tous ces agents ont pour missions la surveillance des bâtiments et installations aéroportuaires et leurs abords, la constatation des infractions aux règles de la circulation à l’aéroport, la constatation et dénonciation  de toute pratique malsaine, la détection de tout mouvement suspects et la surveillance des espaces publics entre autres.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les agents mécontents affirment que la situation est connue d’un des membres du comité de pilotage à l’AIGE. Celui-ci se serait étonné récemment d’apprendre que le dossier n’a pas évolué.

« Pourtant  le Lieutenant-Colonel Langbatibe Bolidja  lui a fait croire que la situation fut gérée », nous précise l’un des agents méprisés qui indique : « Cette fois-ci nous avons décidé de nous faire entendre. Nous avons déjà joué à plusieurs reprises la carte du dialogue. Nous avons fait profil bas depuis là en allant jusqu’à battre campagne pour le président Faure Gnassingbé mais rien n’a changé ».

Ces agents précisent que leur situation financière s’est empirée avec la crise sanitaire qui sévit actuellement dans le monde. Considérés comme les « yeux » de l’AIGE, ils sont malgré la fermeture de l’aérogare au poste tous les jours.

« Comme toujours, on est laissé pour compte en cette période difficile. Nos heures de travail n’ont jamais connu de modification. Rien ne nous empêche cette fois de débrayer dès la réouverture », précisent-ils.

La réouverture de l’aéroport de Lomé est annoncée pour très bientôt.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 212}

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Prof Moustapha Mijiyawa ordonne le renforcement des mesures contre le covid-19 à l’Aéroport de Lomé. Dans une note envoyée au directeur général de l’Agence...

Faits Divers

La gendarmerie nationale a démantelé un nouveau réseau de braquages. Tout est parti d’un forfait effectué le 16 avril dernier à Sanguera avec mort...

Faits Divers

Le Colonel Dokissime Gnama Latta est revenu en détails mardi sur le passage à l’Aéroport de Lomé des prêtres vodou. Le Directeur de la...

Faits Divers

Des prêtres vodou ont débarqué dimanche à l’aéroport de Lomé. Ils ont été sollicités par les responsables de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC)...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P