Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Adidogome-Assiyéyé: Aboka et les commerçantes accordent leurs violons

Views: 53

Les autorités togolaises ont entendu les cris de détresse des femmes revendeuses du marché d’Adidogomé Assiyéyé. Lundi, le président de la délégation de la préfecture du Golfe, Kossi Aboka a, au cours d’une rencontre tenue avec ces dernières, promis apporter des solutions à certaines de leurs revendications. Il s’agit notamment de la diminution des taxes quotidiennes entre temps revues à la hausse par le consultant du marché.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Faisant d’une pierre deux coups, le candidat du parti Union pour la République aux prochaines élections législatives du 20 décembre prochain dans le Grand Lomé, a saisi l’occasion pour inviter les bonnes dames à voter pour le parti UNIR afin qu’il puisse poursuivre des actions de développement en leur faveur.

Selon le président de la délégation spéciale de la préfecture du Golfe, cette décision de diminution des taxes dans le marché d’Adidogome s’inscrit dans la vision du chef de l’Etat, qui est toujours attentif aux préoccupations de ces concitoyens. « Le Chef de l’Etat est toujours attentif aux préoccupations des populations togolaises. Nous qui sommes également sont ses collaborateurs, nous le sommes également et c’est ce qui a motivé cette décision de diminution de vos taxes quotidiennes. Nous vous invitons donc à voter massivement le 20 décembre aux candidats UNIR afin que nous puissions poursuivre d’autres actions en votre faveur », a lancé Kossi Aboka.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

A leur tour, les femmes revendeuses du marché d’Adidogomé disent être satisfaites de ce que l’une de leurs revendications soit prise en compte.

« Avant la taxe dans le marché d’Adidogome est de 100F par jour. Mais depuis un temps, ce prix a subi une hausse pour devenir 200F et actuellement à 500F. Nous disons non parce que nous ne vendons pas comme cela se doit. Nous avons fait des démarches pendant des mois pour que le prix soit diminué, mais rien n’est fait. Aujourd’hui que nos revendications ont été prises en compte, nous sommes satisfaites, mais s’ils ne joignent pas l’acte à la parole, nous allons encore manifester », a laissé entendre Pascaline Dangbui, présidente du marché d’Adidogome Assiyéyé.

 Mais, souligne-t-elle, il y a d’autres revendications  notamment l’annulation de la décision de scinder le marché en deux et la reconstruction du marchéqui ne sont pas encore prises en compte.

 Pour rappel, les femmes ce marché subissent depuis un temps l’augmentation disproportionnée des taxes quotidiennes et ont exprimé la semaine dernière leur mécontentement. Des cris de détresse entendus par les autorités qui ont commencé à trouver des solutions à travers cette diminution de taxes.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

La municipalité du Golfe 5 a du mal à se départir des guéguerres internes. La commune fait face depuis le début à des bisbilles...

Société

Le maire d’Aflao-Gakli qui a conditionné le payement des salaires à la présentation de la carte de vaccination contre le coronavirus vient d’annuler sa...

Société

Les agents de la mairie d’Aflao-Gakli sont obligés de se soumettre à la vaccination anti-covid19 pour avoir droit à leurs salaires

Société

Kossi Aboka a entamé mardi une tournée communale de sensibilisation sur le civisme en milieu scolaire. Pour le maire d’Aflo Gakli, il y a...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P