Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: la Coalition de l’opposition lance 7 jours d’activités politiques

Views: 25

Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson le disait la semaine dernière. La coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise projette d’intenses manifestations. Mardi, le regroupement des partis a dévoilé le chronogramme de ses activités prévues pour sept (7) jours. Des activités sont également prévues à Sokodé, Bafilo et Mango, des villes jusque-là en état de siège.

Advertisement. Scroll to continue reading.

C’est la reprise des manifestations de l’opposition après les discussions du 4è round inter-togolais. La coalition estime que les facilitateurs dans leur communiqué du 27 juin 2018, ont invité le gouvernement à garantir le droit et la liberté de manifester en toute sécurité sur l’ensemble du territoire national.

Elle annonce des visites aux détenus de la prison civile de Sokodé et de Lomé respectivement le 12 et le 19 juillet prochain.

Les 13, 14, 21, 28 et 29, elle appelle les populations à des meetings d’information de sensibilisation qui ont lieu à Lomé, à Tsévié, à Kpalimé, à Atakpamé, Bafilo, Sokodé et Mango.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Selon le communiqué du Groupe des 14, ces meetings permettront aux populations de recevoir des informations appropriées au renforcement de leur détermination à obtenir le retour à la constitution de 1992 dans sa version originelle, les réformes institutionnelles, la révision du cadre électoral y compris le droit de  vote des Togolais de la diaspora, la libération des manifestants arrêtés dans l’exercice de leur droit constitutionnel et la levée de l’Etat de siège  fait des villes de Mango, Bafilo, Sokodé, Tchamba ,Kara et des quartiers de Lomé. L’opposition compte également exiger l’arrêt immédiat des rafles dans les quartiers de Lomé et sur toute l’étendue du territoire et  le retour des réfugiés et des déplacés.

Pour rappel le gouvernement depuis septembre 2017 interdit les manifestations publiques à Sokodé, Bafilo et Mango. L’autorité conditionne la reprise des manifestations dans ces villes avec les retrouvailles des armes qui soutient-elle circulent dans ces localités.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Le Mouvement du Peuple pour la Liberté (MPL) se prononce sur la détention de Jean-Paul Oumolou et d’autres opposants. En conférence de presse mercredi...

Politique

Le préfet du Golfe s’oppose au meeting annoncé par le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) pour samedi prochain. Le Commissaire principal de police Kossi...

Société

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) revient au-devant de la scène. Devenu quasi « aphone » suite aux récentes mesures restrictives édictées par le...

Politique

La loi sur les manifestations publiques, le code électoral et la loi sur la décentralisation et les libertés locales ont connu des retouches. Le...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P