Connect with us

Hi, what are you looking for?

Coopération

Togo: la CEDEAO ignore l’appel de l’opposition et conforte le gouvernement

Views: 23

Visiblement, l’appel lancé à la CEDEAO jeudi dernier par les leaders de la coalition des 14 partis de l’opposition togolais n’a pas été entendu par les Chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation communautaire. A l’issue du sommet qu’ils ont tenu samedi à Abuja, les dirigeants de la sous-région encouragent les parties togolaises à s’engager pour l’ouverture d’un dialogue devant solder la question des réformes constitutionnelles et institutionnelles. La CEDEAO n’a pas manqué d’insister sur le respect de l’ordre constitutionnel et des institutions démocratiques au Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Alors que l’opposition togolaise appelait les chefs d’Etats de la CEDEAO à prendre des mesures pour mettre fin au règne de Faure Gnassingbé au Togo, ces derniers se sont plutôt inscrits dans la dynamique du dialogue en cours.

La  Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO a  condamné toutes les formes de violences et de débordements enregistrés en marge des manifestations de rues, et qui se traduisent par des pertes en vies humaines et des dégâts matériels.

Plus incisif encore, les Chefs d’Etat et de gouvernement ont félicité les autorités togolaises pour les actes d’apaisement qu’elles ont posés dans le souci de créer des conditions propices à l’ouverture du dialogue visant à la mise en œuvre consensuelle des réformes politiques. Dans ce contexte, la Conférence a lancé un appel à tous les acteurs politiques à s’engager pleinement et dans les plus brefs délais dans un dialogue inclusif dans un esprit de compromis pour parvenir à « une approche partagée dans la mise en œuvre des réformes dans le respect de l’ordre constitutionnel et des institutions démocratiques ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

La Conférence n’a pas manqué de saluer les efforts déployés par la CEDEAO, particulièrement les initiatives des présidents Alpha Condé et Nana  Akufo-Addo pour favoriser le rapprochement des acteurs et partis politiques togolais et promouvoir une issue pacifique à la crise à travers la concertation.

Autre chose d’importance à souligner, les Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO n’ont pas évoqué une médiation ou une facilitation dans le cadre du dialogue togolais. La conférence a juste fait part de sa « disponibilité à continuer de suivre et d’accompagner le Togo et les acteurs politiques togolais dans le processus de dialogue et de réformes constitutions déjà engagé par le gouvernement togolais ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

Cette prise de position sans ambiguïté et sans équivoque du sommet auquel ont pris part les Présidents du Ghana et de la Guinée va-t-elle mettre un terme aux polémiques et controverses de ces dernières semaines ?

La question reste posée.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

International

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) annonce une nouvelle date du lancement de la monnaie « Eco ». Réunis le...

International

Une mission conduite par Goodluck Jonathan, Envoyé Spécial et Médiateur de la CEDEAO au Mali, a séjourné les 8 et 9 juin derniers à...

International

Réunis à Accra dimanche au sujet de la situation politique qui prévaut au Mali, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont décidé de suspendre...

International

L’Université de Lomé se positionne comme une actrice essentielle dans la promotion de la paix dans la sous-région. En prélude à son projet de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P