Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: Des OSC invitent à privilégier l’intérêt général pour une sortie de crise

Views: 25

Des organisations de la société civile engagées dans la diplomatie non gouvernementale ont salué jeudi les efforts consentis par le gouvernement togolais pour trouver une solution durable à la crise que traverse le pays. Ces organisations notent que la feuille de route de la CEDEAO est effectivement appliquée et demandent aux parties prenantes de la crise de privilégier l’intérêt général pour une résolution rapide.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Ces organisations ont tenue jeudi à Lomé une grande rencontre citoyenne d’échanges et de réflexions à Lomé. La séance, placée sous le thème : Responsabilités citoyennes des OSC face à la situation sociopolitique actuelle du Togo », a enregistré une grande mobilisation.

C’était l’occasion pour ces organisations de la société civile engagées dans la diplomatie non gouvernementale de saluer la mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO et de se féliciter de l’évolution de la situation sociopolitique dans le pays.

« Tout en suivant avec intérêt la mise en œuvre de la feuille de route et l’évolution de la situation sociopolitique dans le pays, les organisations de la société civile engagées dans la diplomatie non gouvernementale saluent les mesures d’apaisement et les efforts consentis par le gouvernement pour trouver une solution durable à la crise », lit-on dans la déclaration de circonstance.

Ces organisations saluent l’organisation du recensement électoral, la recomposition paritaire de la CENI, l’adoption de l’avant-projet des réformes constitutionnelles en Conseil des ministres et l’acceptation de la prorogation de 3 jours pour le recensement électoral.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Toutefois, les associations en question disent constater avec regret et déplorent les divergences qui apparaissent encore dans l’application de la feuille. Elles affirment que cette déchirure est souvent à la base du ralentissement des activités économiques, la recrudescence des violences politiques, le blocage du fonctionnement normal des institutions de l’Etat et la disgrâce du pays au plan international, notamment.

« Au regard de ce constat, nous recommandons aux parties prenantes de privilégier l’intérêt général de la nation pour une sortie rapide de crise. Nous demandons à cet effet à tous les acteurs de considérer le 20 décembre comme une date inamovible pour les élections législatives et les exhortons à ne rien faire en dehors de la feuille de route », lancent-elles.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

International

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) annonce une nouvelle date du lancement de la monnaie « Eco ». Réunis le...

International

Une mission conduite par Goodluck Jonathan, Envoyé Spécial et Médiateur de la CEDEAO au Mali, a séjourné les 8 et 9 juin derniers à...

International

Réunis à Accra dimanche au sujet de la situation politique qui prévaut au Mali, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont décidé de suspendre...

International

L’Université de Lomé se positionne comme une actrice essentielle dans la promotion de la paix dans la sous-région. En prélude à son projet de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P