Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo Debout demande des comptes à Faure Gnassingbé et au gouvernement

Views: 19

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) est vivement préoccupé par la responsabilité du Togo dans les affaires du putsch manqué au Burkina Faso et du Groupe Bolloré. Selon l’organisation de la société, ces affaires écornent et  strient l’image  du Togo à l’étranger. Elle interpelle les plus hautes autorités du Togo à rompre le silence  pour redorer ses blasons aux yeux de la communauté internationale.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dans sa déclaration publiée mercredi, Togo Debout  indique que les affaires du putsch manqué au Burkina Faso et du Groupe Bolloré donnent une mauvaise presse du Togo sur l’échiquier national et international, alors qu’aucune réaction officielle du gouvernement togolais n’est intervenue pour éclairer.

Face à cela,  le FCTD demande à Faure Gnassingbé notamment de donner sa version des faits, un peu comme le Président guinéen, Alpha Condé dont le pays est également cité dans l’affaire du Groupe Bolloré (ndlr).

« Le Front Citoyen Togo Debout  interpelle instamment les premières autorités togolaises, en particulier la présidence de la République et le gouvernement togolais quant à leur obligation d’éclairer les citoyens togolais et l’opinion publique nationale et internationale sur ces deux affaires qui écornent et strient l’image de notre pays aux plans national et international », mentionne le document qui ajoute qu’il en va grandement de leur probité, de leur intégrité et de leur crédibilité aux yeux de la communauté nationale et internationale.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Selon Togo Debout, relativement à l’affaire du putsch, l’implication du Togo transparaîtrait dans les dépositions du Général Diendéré qui affirme s’être adressé  au Colonel Massina, Directeur général de la Gendarmerie, pour récupérer le matériel militaire ayant servi au putsch.

Dans le même temps, l’organisation du Prof David Dosseh informe que la justice de Nanterre a ouvert le mardi 24 avril dernier  une information judiciaire contre le Groupe Bolloré et ses premiers responsables et portant sur des soupçons de corruption d’agents publics étrangers dans le cadre de l’obtention de terminaux à conteneurs sur les ports de Lomé et Conakry en 2009 et 2010.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Coopération

Mahamadou Issoufou, n’est plus le chef d’Etat du Niger mais se voit honoré. L’ancien président nigérien a œuvré pour l’opérationnalisation de la ZLECAf (Zone...

Politique

Abass Bonfoh, ancien chef d’Etat par intérim du Togo a été inhumé jeudi à Kabou, dans son village national. Egalement ancien président de l’Assemblée...

Politique

Abass Bonfoh, ancien président du Togo entre février et mai 2005 a rendu l’âme dans la nuit du mardi 29 juin au mercredi 30...

Santé

Ces dernières semaines, Prof Moustafa Mijiyawa, le ministre de la santé a procédé à deux importantes nominations à la tête des 2 CHU du...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P