Connect with us

Hi, what are you looking for?

Education

Soguibabe Kombate décroche son doctorat en Art-Culture et Développement

Views: 45

Soguibabe Kombate est désormais Docteur en Art-Culture et Développement. C’est à l’issue de sa thèse « Déterminants de la faible intégration de la culture dans les politiques publiques de développement local urbain au Togo. Programme de renforcement de capacités des acteurs locaux » soutenue samedi à l’université de Lomé. Décerné mention Très Honorable, l’impétrant avec sa thèse-projet, propose des approches de solutions pour la reconstruction d’Aného, une ville centenaire du Togo en proie ces dernières années à l’avancée de la mer.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Soguilbabe Kombate dans ses recherches a prouvé au jury présidé par le Prof Komi Kossi-Titrikou que la dimension culturelle est un élément central dans la conduite de toute politique publique  de développement.

Selon le candidat il est indéniable de nos jours de conduire un processus de développement sans tenir compte des identités culturelles.

« C’est au regard de ce que nous sommes en tant qu’africains que nous pouvons intégrer  ces valeurs dans le processus de développement  tant au niveau local que national », a-t-il soutenu.

La thèse  répond aux nouvelles exigences de l’Institution Régionale d’Enseignement supérieur et de recherche en développement culturel qui recommande dorénavant des thèses- projets.

Advertisement. Scroll to continue reading.

En étudiant le cas de la ville d’Aného, il élabore un « Programme de Renforcement de Capacités des Acteurs Locaux pour la Promotion du Développement Culturel Urbain au Togo (PRECAL-PDCUT).

{loadmoduleid 210}

Il recommande le renforcement de capacités des acteurs publics sur toute la chaine de la planification du développement local en vue de les amener à concevoir un plan ou à dessiner une carte pour réhabiliter toutes les infrastructures de la ville d’Aného.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour le jury, c’est une thèse  modèle, un travail de diagnostic qui a montré  que jusqu’aujourd’hui les politiques n’arrivent pas à cerner l’importance de la culture dans le développement d’un pays.

« Le jury a beaucoup apprécié ce travail qui lance aujourd’hui les réflexions sur les politiques publiques qui doivent donner une place très importante à la culture.  L’impétrant est allé trop loin en montrant que la prise en compte de la dimension culturelle dans les politiques de développement doit commencer par les collectivités locales », a apprécié le Prof  Adophe Kpatchavi, membre du jury.

Soguibabe Kombate est également diplômé du cycle III en Nouvelle Economie et Développement Durable de l’Université Jean Moulin Lyon III (France). Il est détenteur de plusieurs certifications en Intelligence et veille stratégique territoriale.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Education

Les étudiants togolais des universités publiques sont aux anges. Il y a eu virement de leurs allocations et bourses. Certains bénéficiaires ont commencé à...

Education

La 1ère édition du concours « Ma Thèse en 180 secondes » au Togo a connu son apothéose mardi.  L’événement a permis de récompenser ...

Education

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) est convaincue d’une chose. Agir pour une francophonie universitaire solidaire engagée dans le développement passe aussi par la...

Economie

L’université de Lomé revient une nouvelle fois sur les états généraux de l’Eco qu’elle abrite à partir de ce mercredi.  A la veille de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P