Connect with us

Hi, what are you looking for?

Education

Nubukpo a reçu les hommages des Universités publiques du Togo

Views: 18

L’Université de Lomé a solennellement honoré vendredi le Professeur Komla Messan Nubukpo à l’apothéose  du colloque international sur la postcolonialité et droits de l’Homme. Des mélanges ont été remis à l’ancien Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche du Togo pour l’immense service rendu aux universités du Togo et de la sous-région africaine. La cérémonie  a été marquée par la présence d’éminentes personnalités parmi lesquelles l’ancien Premier ministre du Togo, Edem Kodjo, Philippe Fanoko Kpodzro, archevêque émérite de Lomé et le Prof Nicoué Lodjou Gayibor.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Postcolonialité et droits de l’Homme », c’est l’intitulé de l’ouvrage  remis au Prof Nubukpo. Scindé en deux tomes, notamment « Littératures et cultures britanniques et américaines » et « Mélanges en l’honneur du professeur Komla Messan Nubukpo »,  il a été sous la direction des Prof Atafei Pewissi, Akoété Amouzou et Ruben Kodjo Afagla.

Le livre contient 54 articles, dont 23 en anglais et 31 en français et huit (8) témoignages. Le Professeur Komla Messan Nubukpo, à qui cet ouvrage est consacré, a eu un parcours exceptionnel.

Chef du département d’anglais puis Doyen de la faculté des Lettres et Sciences humaines de l’Université de Lomé, il a été élevé au rang de Doyen honoraire de la même faculté. Il a été Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

À cheval entre les études américaines et africaines, le Professeur Nubukpo a investi les aires de recherche dans le Post-modernism et le New Criticism.

En littérature africaine, ses travaux portent essentiellement sur l’outil critique Womanism, théorisé par Alice Walker et, dans les Humanités africaines, il a énormément contribué aux études postcoloniales et l’attachement aux droits humains.

Advertisement. Scroll to continue reading.

A 38 ans d’enseignant, le Maître des Lettres témoigne que toute sa vie il  n’a enseigné que la pensée post-coloniale et la nécessité pour les Africains de s’engager dans la voie de la post-colonie. 

« Car, être post-colonial, c’est tout simplement réfléchir et voir les zones d’ombre dans notre vie, les retards dans notre vie et de réfléchir pour arriver à la lumière qui puisse nous sortir de l’obscurantisme », a-t-il indiqué.

Rappelons que l’hommage rendu au Prof Nubukpo a été une initiative du département d’Anglais de l’université de Lomé en collaboration avec celui de Kara.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Education

Les étudiants togolais des universités publiques sont aux anges. Il y a eu virement de leurs allocations et bourses. Certains bénéficiaires ont commencé à...

Education

La 1ère édition du concours « Ma Thèse en 180 secondes » au Togo a connu son apothéose mardi.  L’événement a permis de récompenser ...

Education

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) est convaincue d’une chose. Agir pour une francophonie universitaire solidaire engagée dans le développement passe aussi par la...

Economie

L’université de Lomé revient une nouvelle fois sur les états généraux de l’Eco qu’elle abrite à partir de ce mercredi.  A la veille de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P