Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Les débats communaux génèrent l’idée des débats présidentiels

Views: 34

Pari gagné pour les trois associations de la société civile engagées dans l’organisation d’un débat public à l’intention des candidats en lice pour les municipales du 30 juin. Démarrée le  19 juin dernier à Baguida, l’initiative a pris fin mercredi à Tsévié sur une note de satisfaction. Un premier essai réussi qui donne l’envie aux initiateurs de rééditer l’exercice en 2020 avec les présidentielles.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les débats communaux avec les candidats aux élections locales sont une initiative de la  Plateforme Citoyenne Justice et Vérité (PCJV) en collaboration avec  le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) et l’association Nouvelles Alternative pour le Développement Durable en Afrique (NADDAF).

Le projet consiste à réunir tous les candidats en course pour le scrutin du 30 juin autour d’une même table et inviter le public à leur poser des questions sur leur projet de société. Ceci sous la conduite d’un modérateur.

Prévu pour se tenir dans trois préfectures, le débat public a pris fin mercredi à Tsévié. Il a enregistré la participation des têtes de liste du NET, C14, Coalition rénovée, CRAD, CLE et l’EPD.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Ils ont d’entrée de jeu présenté leurs projets de société, ensuite dit leurs réalisations antérieurs dans leurs communes avant de répondre aux questions du public.

Tout ceci s’est déroulé dans un esprit de fair play et du respect de l’autre. De quoi permettre de dresser un bilan positif

« C’est une réussite. Les candidats ont répondu dans la plus grande majorité et le public a créé un engouement autour de la chose. Partout où nous sommes passés les questions sont nombreuses et nous avons toujours du mal à finir » s’est réjoui Bernard Bokodjin, coordonnateur de l’association NADDAF.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour lui, il importe de s’organiser au mieux pour que lors des prochains processus électoraux, le débat public puisse se maintenir.

« Nous allons nous réorganiser pour voir dans quelle mesure nous pouvons organiser un tel débat à l’endroit des candidats pour les présidentielles de 2020 », a ajouté M. Bokodjin.

Par ailleurs, la PCJV, le CACIT, et l’association NADDAF appellent les populations à sortir massivement le 30 juin pour voter les candidats de leur choix.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

L’Alliance nationale pour le changement (ANC) vient d’effectuer sa première sortie médiatique  après les élections locales au Togo. Devant la presse mercredi à Lomé,...

Politique

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a proclamé mercredi les résultats des élections locales partielles. Le scrutin qui s’est déroulé le 15 août dernier...

Politique

On votait jeudi au Togo dans le cadre du rattrapage des élections locales qui se sont déroulées le 30 juin dernier. 5 communes qui...

Politique

La Solidarité et Action pour le Développement Durable (SADD) a publié vendredi son rapport partiel du suivi indépendant des élections municipales du 30 juin...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P